Envoyez l'article par e-mail :

Arkema accroît ses capacités françaises de PEKK

vendredi 24 février 2017, par Alexandre Couto

Le chimiste Arkema a annoncé le 23 février dernier, avoir doublé ses capacités françaises de production de sa gamme de Polyéther-cétone-cétone (PEKK), commercialisée sous la marque Kepstan. Il a également confirmé un investissement afin d’établir une "unité de taille mondiale" de PEKK, à Mobile, dans l’état de l’Alabama (Etats-Unis). La mise en service de ce dernier est prévue au cours du second semestre. Les capacités actuelles n’ont pas été communiquées par le chimiste, tout comme le montant global de l’investissement. Le PEKK est produit en France à Couternes, dans l’Orne, grâce à un partenariat avec le chimiste PCAS. Ces investissements ont pour objectif de répondre à la demande des marchés des composites renforcés fibres de carbone et de l’impression 3D. Le PEKK est en effet un thermoplastique à très hautes performances, particulièrement prometteur dans les nouvelles applications composites. Arkema, dans un communiqué, a déclaré "poursuivre ses efforts dans le domaine de l’allègement des matériaux", l’une des six plateformes d’innovation.

Partagez cet article :

Rechercher

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !