Envoyez l'article par e-mail :

Arkema confirme la fermeture de son site de Chauny (Aisne)

vendredi 15 novembre 2013, par Claire Pham

Cet article appartient aux thématiques :

L’usine de matières premières employait 70 salariés qui recevront des propositions de reclassement. Néanmoins, plusieurs candidats à la reprise se sont manifestés.

À l’occasion de la publication de ses résultats trimestriels, le 7 novembre 2013, le chimiste français Arkema a annoncé la fermeture du site de Chauny, dans l’Aisne. Le projet avait d’abord été évoqué en comité central d’entreprise, le 19 septembre. Soixante-dix salariés sont directement touchés. Le groupe assure toutefois que des solutions de reclassement interne vont être proposées. Conformément à la loi de modernisation sociale, l’entreprise cherche un repreneur. À ce jour, une quinzaine de candidats se sont déclarés intéressés. L’usine fabriquait des matières premières pour la production de polychlorure de vinyle (PVC), de résines polyuréthanes et de polyesters, principalement pour l’automobile et la construction navale. « Le site est en perte chronique depuis des années, sur des produits en fin de vie, a indiqué Thierry Le Hénaff, le PDG, à nos confrères de l’AFP. On a essayé de trouver des solutions de reconversion, de remplacement, qu’on a pas trouvées. »

Résultats en baisse. Côté résultats, le groupe français a révisé à la baisse ses prévisions de rentabilité opérationnelle. Le chiffre d’affaire trimestriel, évalué à 1,5 milliard d’euros, est en recul de 6,9 % par rapport à la même période de 2012. Principale difficulté : le taux de change de l’euro face au dollar et au yen, qui a pesé pour 15 millions d’euros (M€). L’entreprise réalise une performance solide dans un environnement économique contrasté, qui s’inscrit dans la continuité du deuxième trimestre, confirme Thierry Le Hénaff. Les conditions de marché semblent cependant stabilisées et pourraient être un point de rebond progressif en Europe en 2014. » Le résultat brut d’exploitation a diminué de 12,4 %, pour atteindre 233 M€ sur le trimestre. À noter que les matériaux de performance ont enregistré une forte progression, d’environ 19 %.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !