Envoyez l'article par e-mail :

BASF et Rhodia victimes de la crise de l’automobile

mercredi 19 novembre 2008, par Albane Canto

Surpris par une baisse massive de la demande dans le secteur automobile, le numéro un mondial de la chimie, BASF, va arrêter temporairement 80 usines, ce qui va toucher 20 000 salariés. De plus, la production va être réduite sur 100 sites. Ces mesures, qui pourrait être maintenues jusqu’à début janvier, concernent l’Europe, l’Asie et l’Amérique du Nord. BASF est donc contraint de renoncer à son objectif 2008 d’un résultat d’exploitation avant impôts (Ebit, Earnings before interest and taxes) aussi élevé qu’en 2007. Si les clients de l’industrie automobile ont annulé des contrats, le BTP et le textile, autres gros clients, sont aussi très touchés. Le groupe allemand n’est pas le seul à souffrir dans son secteur. Rhodia a annoncé qu’il allait diminuer sa production de polyamides (PA) sur ses sites de Valence (Drôme) et de Chalampé (Haut-Rhin) en raison de la chute de la demande dans l’industrie automobile, ce qui a entraîné une chute de son action en bourse. Par ailleurs, une baisse sur le site de Belle-Étoile (Rhône), son troisième site français spécialisé dans les PA, n’est pas exclue.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !