Envoyez l'article par e-mail :

BASF rompt ses liens avec Sabic

vendredi 16 novembre 2007, par Plastiques&Caoutchoucs Magazine

Le rachat de GE plastics par Sabic perturbe les alliances entre producteurs. Bayer avait cédé ses parts dans la coentreprise de vitrage automobile, Exatec. C’est au tour de BASF de rompre ses liens avec Sabic dans les polybutylène téréphtalate (PBT). Le chimiste allemand est le repreneur, pour un montant confidentiel, de l’unité de PBT de Schwarzheide (Allemagne). D’une capacité de 100 kt, ce site constitue la cinquième opération de croissance de BASF dans les polymères techniques en cinq ans. Le groupe de Ludwigshafen s’est emparé des polyamides (PA) de Ticona, puis de ceux de Leuna-Miramid et, enfin, des activités américaines de Lati (PA, PBT et polyoxyméthylène). Il s’est associé à Toray dans la construction d’une unité de PBT en Malaisie et d’un site de compoundage en Chine. En 2010, la division semi-cristallins de BASF vise un chiffre d’affaires de 70 % dans les fabrications à forte valeur ajoutée (PBT, POM, compounds PA et polysulfone), contre 30 % pour les intermédiaires et les PA en fibres.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie