Envoyez l'article par e-mail :

BASF veut réaliser un milliard d’euros d’économies

mardi 29 novembre 2011, par Karim Boudehane

Cet article appartient aux thématiques :

Le chimiste allemand BASF a annoncé, le 29 novembre 2011, son nouveau plan d’économies, baptisé Step, censé lui rapporter un milliard d’euros de bénéfices annuels d’ici à 2015. Après le plan Next, qui prend fin en 2012 et devrait rapporter plus d’un milliard d’euros de bénéfices annuels supplémentaires, ce nouveau plan vise "des économies sur les coûts fixes, une amélioration des marges et une augmentation des capacités de production." Sans davantage de détails, BASF évoque le fait d’optimiser "les processus dans la production, les achats, les ventes, le marketing et l’administration générale". Le PDG du groupe, Kurt Bock, a également présenté de nouveaux objectifs de croissance à moyen terme : le chiffre d’affaires (CA), actuellement de 64 milliards d’euros, doit atteindre 85 milliards d’euros en 2015 et 115 milliards en 2020. Le bénéfice EBITDA doit atteindre environ 15 milliards d’euros en 2015 et 23 milliards en 2020, contre 11,1 actuellement. Pour y parvenir, BASF envisage d’investir 30 à 35 milliards d’euros dans ses sites de production, dont la moitié dans les pays émergents.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !