Envoyez l'article par e-mail :

BASF veut renforcer son offre dans le biosourcé

vendredi 18 mars 2016, par Alexandre Couto

Le géant allemand de la chimie BASF et le spécialiste des biotechnologies Avantium ont annoncé être en négociation pour créer une co-entreprise. L’accord concerne principalement la vente de d’acide furanedicarboxylique (FDCA), élément de base du polyéthylène furanoate (PEF). Ce dernier, issus de ressources renouvelables selon le procédé d’Avantium baptisé YXY, peut être utilisé en tant qu’alternative au polyéthylène téréphtalate (PET) dans la production de films et de bouteilles. Le PEF intéresse particulièrement les marques de soda et boissons gazeuses grâce à ses excellentes propriétés barrières. La co-entreprise devrait permettre aux deux partenaires de mettre en place une usine à Anvers, en Belgique, dotée d’une capacité de 50.000 tonnes par an de FDCA pour un investissement évalué à plusieurs centaines de millions d’euros. Les sociétés n’ont pas précisé sur quel site serait produit le PEF. Avec cette annonce, BASF grille la priorité au groupe agro-industriel Tereos, qui avait déclaré, mi 2015, être intéressé par la commercialisation du procédé d’Avantium sur son site de Lillebonne, en Seine Maritime.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !