Envoyez l'article par e-mail :

Berçy favorable à la création d’un centre technique pour la plasturgie

vendredi 10 octobre 2014, par Alexandre Couto

Cet article appartient aux thématiques :

La filière souhaite renforcer sa capacité de recherche-développement. Le projet de Centre technique industriel (CPI) n’attend plus que le feu vert des pouvoirs publics.

En chantier depuis deux ans, le Centre technique industriel (CTI) voulu par la filière plasturgie entre dans sa phase finale. Le projet a été présenté au ministère de l’Économie, le 6 octobre 2014. Une étape qui semble une simple formalité : Emmanuel Macron, le ministre, a déjà annoncé qu’il étudierait « avec bienveillance » cette demande. Le CTI vise à centraliser les compétences des différents pôles de recherche-développement existants. Le projet tissera des liens plus étroits entre le Pôle européen de plasturgie (PEP)-Centre technique de la plasturgie et des composites, l’Institut supérieur de plasturgie d’Alençon, dans l’Orne (Ispa), le Centre technique des industries mécaniques (Cetim), le Centre d’études sur les matériaux avancés pour les transports (Cemcat) et le Pôle de plasturgie de l’est (PPE).

Une nécessité pour l’avenir de la filière. Cette entité sera financée par une taxe prélevée sur le chiffre d’affaires des entreprises adhérentes. « Lorsque nous avons exposé ce projet aux plasturgistes, nous avons eu des retours très positifs, se félicite Jean Martin, délégué général de la Fédération de la plasturgie et des composites. Ce centre est une nécessité pour l’avenir de la filière et permettra aux petites et moyennes entreprises d’accéder à des développements techniques. » Le CTI disposera d’un siège en région parisienne, dans les locaux de la fédération. « Chaque organisme conservera son autonomie et son champ de compétences », précise Jean Martin.

Mise en place prévue en 2015. Après validation par le ministère, le financement du CTI devrait être inscrit dans le projet de loi de finances 2015, qui sera adopté d’ici la fin 2014. La dernière étape devrait intervenir en janvier 2015, avec la parution d’un décret qui officialisera la création de l’organisme. Cette aide en recherche-développement permettra à la plasturgie de se démarquer par rapport à d’autres industrie : elle obtient, en effet, un taux de valeur ajoutée de quatre points supérieurs à la moyenne de l’industrie manufacturière (28 % pour l’industrie des plastiques, contre 24 % en moyenne). La plasturgie mondiale se place ainsi au premier rang mondial en création de valeur (chiffre d’affaires dégagé par tonne de matière transformée). « Les plasturgistes ont conscience que l’innovation est la clef de leur développement et que le respect de l’environnement est un enjeu majeur », conclut Jean Martin.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !