Envoyez l'article par e-mail :

BioPack  : un emballage biosourcé, recyclable et biodégradable

jeudi 13 décembre 2018, par Romain Lambic

Leygatech et CDL Omni-Pac ont conçu BioPack, un emballage associant un biofilm à une barquette en cellulose et destiné à améliorer la conservation des fruits et légumes.

Leygatech, entreprise spécialisée dans la transformation de films d’emballage, et CDL Omni-Pac, fournisseur d’emballages en fibre moulée, viennent de lancer sur le marché un emballage recyclable et biodégradable, baptisé BioPack. Il a été officiellement présenté à l’occasion du Salon international de l’alimentation (Sial) organisé fin octobre  2018 à Paris, puis d’All4Pack fin novembre. Leygatech a reçu deux Oscars de l’Emballage pour le volet RSE et pour la mise en œuvre optimale de son «  biofilm  ». Le développement de BioPack a débuté en février 2018, en partenariat avec Green business and consulting company (GBCC), un consultant qui accompagne les industriels dans l’écoconception. Le développement du film a nécessité environ 40 000  euros d’investissement. «  CDL Omni-Pac souhaitait associer ses barquettes en cellulose compostables à un film lui aussi compostable et adapté au flowpack, afin de développer une solution packaging cohérente  », précise Jean-Matthieu Brouillat, responsable des Achats et du développement chez Leygatech. BioPack est constitué d’un film contenant plus de 50 % de matières renouvelables (fabriqué par Leygatech) et d’une barquette en cellulose (fabriquée par CDL Omni-Pac, à partir de papiers et de cartons recyclés).

Le «  biofilm  », breveté, est constitué d’une base de copolyester et de plusieurs couches de différentes résines. «  On trouve notamment une couche thermiquement résistante adaptée au contact avec les barres de soudure sur les machines flowpack, une couche médiane pour apporter au film une résistance mécanique, ainsi qu’une couche de scellage basse température, explique Jean-Matthieu Brouillat. Ce film permet ainsi d’atteindre une meilleure cadence d’emballage sur une machine flowpack horizontale standard  ». Le film agit comme une membrane poreuse qui permet au produit de respirer, tandis que la barquette se comporte comme une éponge. «  Leur association permet d’absorber les chocs thermiques et hydrométriques dus au transport  », détaille Jean-Matthieu Brouillat.

Prolonger la durée de vie du produit

La combinaison de ces deux éléments permet d’augmenter la durée de vie des fruits et légumes de 20 % en moyenne et donc de lutter contre le gaspillage alimentaire. «  Par exemple, des pommes emballées dans un ensemble classique commencent à se dégrader au bout de trois mois en moyenne. Nous avons emballé des pommes dans un BioPack et, au bout de six mois, elles ne se sont toujours pas dégradées  », constate Jean-Matthieu Brouillat. Cet emballage est recyclable et biodégradable en compostage industriel si le client choisit un film de plus de 30 microns ou en home-compost pour moins de 30 microns. «   Nous nous appuyons sur le réseau de CDL Omni-Pac pour déployer notre film sur le marché  », ajoute Jean-Matthieu Brouillat. Les films sont fabriqués chez Leygatech à Saint-Romain-Lachalm (Haute-Loire), puis sont envoyés sur le site CDL Omni-Pac d’Allaire (Morbihan). La barquette et le film sont ensuite transférés chez le conditionneur, qui assure l’ensachage.

Au total, le groupe produit 26 000 tonnes d’emballages alimentaires primaires par an. Pour rappel, Leygatech a inauguré en septembre 2018 son second site, situé à Yssingeaux (Haute-Loire), d’une capacité de production de 6 000 tonnes et équipé de trois lignes de coextrusion (lire PCM n°952, novembre 2018). «  La capacité de production actuelle du film du BioPack est de 500 tonnes, mais celle-ci pourrait se développer à plus grande échelle grâce à notre nouvelle usine  », conclut Jean-Matthieu Brouillat.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !