Envoyez l'article par e-mail :

Boîtes : l’avenir passe par le recyclé

vendredi 14 juin 2019, par Fabian Tubiana

Cet article appartient aux thématiques :

Pour échapper à l’interdiction qui leur est promise début 2020 depuis le retour sur le devant de la scène de l’amendement Lambert, les « boîtes » en plastique devront obligatoirement intégrer des polymères recyclés. C’est ce qu’a expliqué, entre autres annonces concernant le plastique et l’économie circulaire, le Premier ministre Édouard Philippe le 12 juin lors de son discours de politique générale devant les députés.

« Nous voulons lutter contre le suremballage et développer par exemple la vente en vrac. Et c’est pour cela que nous avons besoin de certaines boîtes en plastique pour la réutilisation », s’est en substance justifiée Brune Poirson, secrétaire d’État à la Transition écologique et solidaire, interrogée le lendemain sur RMC par Jean-Jacques Bourdin.

Le journaliste faisait référence à la tentative avortée de Bercy révélée par Libération destinée à contrecarrer les conséquences économiques et sociales de l’amendement Lambert. 2 500 emplois sont menacés selon le syndicat de l’emballage plastique et souple Elipso, 2 000 selon Bercy.

Le ministère de l’Économie souhaitait laisser un an de plus aux industriels pour s’adapter et réaligner la France sur le calendrier de la directive Sup qui vient d’ailleurs d’être publiée au Journal officiel de l’Union européenne.

Notons qu’au cours de cet entretien, Brune Poirson a en outre annoncé saisir l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) suite à la publication d’un rapport commandé par le WWF affirmant qu’un individu moyen pourrait ingérer jusqu’à 5 grammes de microplastiques chaque semaine.

Crédit photo : Groupe Guillin

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !