Envoyez l'article par e-mail :

COP22 Maroc : l’environnement en ligne de mire

vendredi 4 novembre 2016, par Romain Lambic

Du 7 au 18 novembre se tiendra à Marrakech, au Maroc, la 22e conférence des états signataires de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, la COP22. La question du recyclage des plastiques sera a l’ordre du jour.

Un an après la conférence de Paris, le Maroc, ainsi que d’autres pays africains, comptent profiter de cet événement pour accélérer dans le domaine de la préservation de l’environnement. Avant même la conférence, le Maroc a suivi l’exemple de la France en interdisant le 1er juillet 2016 la fabrication, l’utilisation et l’importation des sacs plastiques jetables à destination de l’emballage. Pour permettre aux consommateurs marocains de s’y retrouver, le Gouvernement marocain a lancé une campagne de sensibilisation dans les médias, baptisée « Zéro Mika », mika étant le nom donné à ces sacs plastiques. L’objectif a terme pour les autorités est de limiter au maximum la pollution engendrée par ces sacs. Un autre domaine est également mis en avant, celui du recyclage.

Interrogé par nos confrères de L’Usine Nouvelle, Monsif Charai, président de l’association de valorisation des plastiques de la Fédération marocaine de la plasturgie, souhaite « créer une véritable industrie du recyclage plastique au Maroc ». Le président de la société de recyclage Valplast explique notamment que sur le million de tonnes de déchets plastique générés, entre 20 et 30% sont valorisés. La fédération compte multiplier les initiatives pour augmenter la valorisation plastique, par la collecte des déchets plastique secs par exemple.

Depuis quelques années, le Maroc agit pour le développement durable, en ayant lancé notamment en février 2016 une centrale solaire pour la production d’énergies renouvelables. La ville de Marrakech s’est dotée d’une flotte de bus électriques ainsi que de vélos en libre-service. Les mosquées jouent également le jeu en réduisant leur impact énergétique avec l’utilisation de panneaux solaires. Des filets ont été installés dans les montagnes de l’Atlas pour capter l’eau des nuages afin d’alimenter les villages les plus reculés en eau potable. Par ces actions, le Maroc se veut être un exemple à l’occasion de la COP22 dont elle assure la présidence.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !