Envoyez l'article par e-mail :

Carbios : une joint-venture pour un polymère biodégradable

vendredi 9 septembre 2016, par Romain Lambic

Société auvergnate spécialisée dans la chimie verte, Carbios s’est associé avec Limagrain Céréales Ingrédients et Bpifrance pour une joint-venture. L’objectif de ce partenariat est de développer la technologique Carbiolice, système permettant de rendre certains plastiques biodégradables.

Le 1er septembre dernier, l’entreprise Carbiolis a annoncé le lancement opérationnel d’une joint-venture pour assurer le développement de sa technologie Carbiolice. Cette dernière « exploitera la technologie brevetée de biodégradation enzymatique des plastiques développés par Carbios en produisant des granulés enzymés servant à la fabrication de plastiques biodégradables et biosourcés », explique Carbios dans un communiqué.

Pour mener à bien ce projet, le chimiste français s’est associé avec Limagrain Céréales Ingrédients (LCI), pour que la technologie Carbiolice puisse atteindre les marchés des films souples et des plastiques rigides. Celle-ci interviendra notamment dans le paillage agricole ainsi que dans la conception de sacs plastiques biodégradables. « Le procédé (…) consiste à incorporer des enzymes au cœur des plastiques afin de les rendre biodégradables », détaille Carbios. Ce procédé permet selon le chimiste de réduire drastiquement le temps de biodégradation à quelques mois au lieu de plusieurs siècles pour un plastique qui n’est pas biodégradable. « L’incorporation des granulés enzymés préserve les performances et les propriétés d’usage des polymères et ne nécessite pas de modifications de l’outil industriel des plasturgistes », ajoute Carbios.

18 millions d’euros d’investissement

Carbios, Limagrain et Bpifrance doivent investir au total 18 millions d’euros, un financement qui se fera en trois phases sur quatre ans, 4 millions d’euros ont été injectés dès le lancement de la joint-venture. « Cet accord intègre un paiement de 8 millions d’euros à Carbios, une créance convertie en actions au capital de la joint-venture afin d’en assurer le contrôle et sera suivi de redevances sur les ventes de produits » intégrant la technologie Carbiolice, précise le chimiste français. « Cette opération confirme notre capacité à industrialiser en moins de cinq ans une innovation 100 % française, qui constitue une réponse concrète à un enjeu environnemental et réglementaire majeur, produire des plastiques zéro déchet », se réjouit Jean-Claude Lumaret, directeur général de Carbios.

Selon le chimiste, le paillage agricole représente un marché « évalué à 2 millions de tonnes en 2013 et dont la croissance est estimée à 10 % en Europe sur le segment du biodégradable. » Concernant le marché de la sacherie, l’entreprise compte bien tirer profit de la Loi de Transition Énergétique et de Croissance Verte en Europe, adopté le 1er juillet dernier et porter par le Ministère de l’environnement, en proposant sa technologie Carbiolice pour proposer des sacs plastiques biodégradables.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !