Envoyez l'article par e-mail :

Chimie et matériaux : un fonds d’investissement sectoriel à l’étude

vendredi 8 février 2013, par Alexandre Couto

Cet article appartient aux thématiques :

Après les secteurs de l’automobile et de l’aéronautique, c’est au tour de la filière chimie-matériaux de bénéficier du soutien d’Arnaud Montebourg. Présidant le 4 février dernier la réunion du comité stratégique de filière, en présence de Philippe Goebel, président de l’Union des industries chimiques, le ministre du redressement productif s’est exprimé en faveur d’une aide à l’innovation et à la modernisation de la filière pour résister à une concurrence mondiale de plus en plus forte.

Lors de cette réunion, le comité a examiné une première version du "contrat de filière" qui fixe les axes stratégiques du secteur. La signature définitive de ce texte est prévue pour juin 2013. Si certains points restent encore à travailler faute d’avoir atteint "un niveau d’avancement suffisant", le ministre a annoncé la mise en place d’une étude de faisabilité portant sur la création d’un fonds d’investissement sectoriel. L’objectif sera d’aider les PME et les ETI à se financer en fonds propre pour favoriser leur développement et la modernisation de leur outil industriel.

Sur le sujet de l’innovation, Arnaud Montebourg a souhaité que les industriels progressent sur la chimie du végétal, notamment en ce qui concerne les matières plastiques biodégradables. "Il faut remplacer les 90 % des sacs plastiques à base d’hydrocarbure, aujourd’hui importés d’Asie, par 100% de sacs produits en France et recyclable", a-t-il pris pour exemple. L’innovation est jugée primordiale pour la filière afin "d’être en mesure de développer les produits répondant aux nouveaux besoins des entreprises" de l’aval. Deux mesures pourraient renforcer cet axe : la mise en place d’un comité innovation dont l’objectif sera de clairement identifier les besoins en matériaux nouveaux et la création d’un centre technique dans le domaine de la plasturgie. Ce dernier point est toujours à l’étude.

Par ailleurs, le ministre du redressement productif a reconnu l’importance d’un accès "fiable et compétitif" à l’énergie pour le développement des entreprises de la filière. Les acteurs ont d’ailleurs déploré que les prix du gaz sont aujourd’hui trois fois inférieurs aux Etats-Unis qu’en Europe, grâce, en partie, à l’exploitation du gaz de schiste. Lors de la conférence de presse, Arnaud Montebourg a rappelé que le gouvernement étudie actuellement des alternatives à la technique de la fracturation hydraulique, qui fait actuellement débat, et s’est exprimé en faveur de l’utilisation du gaz de houille, plus facile d’accès et présent dans les anciennes exploitations de charbon de l’Hexagone.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !