Envoyez l'article par e-mail :

Chute des emplois dans toute la filière automobile

lundi 27 août 2012, par Claire Pham

Cet article appartient aux thématiques :

De 320.000 personnes, en 2005, à 260.000, fin 2010 [1]. La courbe des emplois dans la filière de la construction automobile ne cesse de décliner. En cause ? Des suppressions de postes, ces dernières années, chez Renault et PSA, ce dernier ayant encore annoncé une réduction d’effectif de 8.000 postes dans l’Hexagone. Cette suppression n’est pas sans effet chez les sous-traitants. En effet, la chaîne en amont des constructeurs va des équipementiers (88.000 salariés) aux activités de mécanique (76.000), de pneumatique et de caoutchouc (34.000), de plasturgie (25.000), d’électronique (20.000), de fonderie (16.000) et de verre (1.000). Lorsqu’un constructeur délocalise, il privilégie la proximité des fournisseurs pour gérer au mieux ses besoins. Ce qui entraîne, désormais, l’implantation à l’étranger d’une partie des sous-traitants. « Cela a encore été le cas au Maroc, où Renault a embarqué avec lui des équipementiers », souligne Carlos Da Silva, analyste au cabinet IHS Automotive. Le gouvernement doit dévoiler, le 29 août, un plan très attendu d’aide à la filière, principalement axé sur l’aide au développement de véhicules propres. (avec AFP)

Partagez cet article :

Notes

[1] Chiffres du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA).

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !