Envoyez l'article par e-mail :

Cinquante ans de caprolactame

vendredi 18 novembre 2011, par Henri Saporta

Implanté à Ludwigshafen, le chimiste allemand BASF fête la cinquantième année de production du caprolactame, le monomère de synthèse du polyamide (PA) 6, vendu sous la marque Ultramid. À ne pas confondre avec le Nylon, de l’américain DuPont, ou le Stabamis, de Rhodia… Cet anniversaire est symbolique, car le PA est l’une des spécialités majeures du chimiste. Utilisé dans de nombreux secteurs, comme le textile ou le fil de pêche, ce polymère est aussi employé comme barrière, dans l’emballage en plastique souple et rigide. L’aventure industrielle commence en novembre 1961, à Ludwigshafen, puis se poursuit à Freeport (Texas), aux États-Unis, en 1962, et à Anvers, en Belgique, en 1967. Alors que Ludwigshafen a produit, au total, quelque 6.500 kilotonnes (kt) de cet intermédiaire du PA, BASF est désormais le plus gros producteur mondial, avec une capacité annuelle de 800 kt. Si les toutes premières productions de PA remontent à 1939, c’est l’essor de la consommation moderne, dans les années 1950, qui a permis la croissance de ce thermoplastique fin, souple et résistant. Entre 1938 et 1950, des accords croisés entre l’américain DuPont, l’Allemand IG Farben et le Français Rhodiaceta posent les bases de la production industrielle du PA.

(avec la rédaction d’Emballages Magazine)

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !