Envoyez l'article par e-mail :

Citeo débloque 7,5 millions d’euros en R&D

mardi 7 mai 2019, par Henri Saporta

Trente lauréats ont été retenus dans les appels à projet.

Citeo a dévoilé le jeudi 2 mai trente lauréats dans le cadre de ses appels à projets en éco-conception, recyclage, valorisation et réutilisation. La société agréée pour la valorisation des emballages et papiers ménagers au titre de la responsabilité élargie des producteurs (REP) mobilise une enveloppe de 7,5 millions d’euros sur 3 ans pour financer des projets de recherche et développement (R&D) dont l’industrialisation est envisageable dans les trois ans. A commencer par l’amélioration de la recyclabilité des emballages en plastique. Le polystyrène (PS) des pots de yaourt et autres est en première ligne. Le volume porte sur 110 000 tonnes. L’objectif à 18 mois ? « Un pot mono-matériau avec banderole sans paraffine (hot-melt) et opercule thermoscellable (sans vernis) ». Les alternatives à base de polyéthylène téréphtalate (PET) ou d’acide polylactique (PLA) sont également étudiées. Le recyclage des PET opaques (12 000 tonnes) ou colorés sont aussi au programme. Un des points consiste enfin à isoler des bouteilles un flux de 60 000 tonnes de barquettes de jambon en PET. En ce qui concerne les films, soit 140 000 tonnes de polyéthylène (PE), 110 000 tonnes de polypropylène (PP) et 50 000 de matériaux divers, « deux projets proposent de passer en mono-matériau et en mono-résine pour obtenir un matériau recyclé de meilleure qualité. Un autre projet vise à développer un pack de regroupement des bouteilles recyclables 100% PE et un autre à concevoir un film recyclable 100% PE en conservant sa qualité barrière aux UV et au gaz. »

Vient ensuite l’augmentation du taux d’incorporation de matières recyclées dans les emballages. Avec pour objectif l’aptitude au contact alimentaire, « plusieurs projets proposent d’optimiser le tri et la purification du polypropylène (PP) et du polyéthylène (PE) recyclé pour le réintégrer dans l’emballage », indique Citeo qui évoque un gisement de 200 000 tonnes par an. Adopter des matériaux issus de la cellulose en alternative au plastique mais aussi développer le réemploi constituent le troisième chantier. Le quatrième se concentre sur le développement de nouvelles technologies de tri et de recyclage pour accompagner l’extension des consignes de tri à l’ensemble des emballages.

Les trente projets sélectionnés

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !