Envoyez l'article par e-mail :

Clap de fin pour les microbilles plastiques

vendredi 19 janvier 2018, par Romain Lambic

Dans le secteur des cosmétiques, la plupart des microbilles présentes dans les soins de gommages sont en polyéthylène. Trop petites pour être filtrées et pouvant finir leur vie dans l’océan, elles sont interdites depuis le 1er  janvier en France. Cette interdiction intervient dans le cadre de la loi Biodiversité adoptée en août  2016. Le texte stipule qu’il est «   mis fin à la mise sur le marché des produits cosmétiques rincés à usage d’exfoliation ou de nettoyage comportant des particules plastiques  ». Cela ne s’applique toutefois pas aux cosmétiques bios contenant des microbilles biodégradables d’origine naturelle. Pour rappel, cette loi Biodiversité prévoit également l’interdiction de la vente de cotons-tiges au 1er  janvier 2020.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !