Envoyez l'article par e-mail :

Contexte favorable pour les producteurs de matières

vendredi 2 juin 2017, par Romain Lambic

Cet article appartient aux thématiques :

Après avoir subi durement les effets de la crise en 2008 et 2009, la production de matières plastiques a renoué avec la croissance. En 2016, 335 millions de tonnes de matières ont été produites dans le monde, soit un chiffre en progression de 4,2% par rapport à 2015 et de 33% depuis la crise. « Cette tendance va se poursuivre encore ces prochaines années », se réjouit Michel Loubry de Plastics Europe. Sur ce chiffre total, environ 280 millions de tonnes de thermoplastiques sortent des usines, dont la moitié sont produits en Asie, contre 19% en Europe (chiffre en baisse de 6% depuis 2009) et 18% en Amérique du Nord. En se focalisant sur les thermoplastiques, Plastics Europe constate que 85% de la demande mondiale s’articule autour de 5 polymères : le polyester (PE, 32% en incluant basse et haute densité), le polypropylène (PP, 23%), le polychlorure de vinyle (PVC, 16%), le polystyrène et le polystyrène expansé (PS et PSE, 7%), ainsi que le polyéthylène téréphtalate (PET, 7%).

Le biosourcé peine à s’imposer Sur l’origine des plastiques, l’association constate que les énergies fossiles, restent les principales ressources à la production des polymères. Malgré une hausse constante depuis les années 2000 de l’utilisation d’énergies renouvelables dans la plasturgie (à l’origine d’environ 5% des plastiques en 2015), Michel Loubry estime que « le pétrole, le gaz et le charbon seront encore les principales ressources de production sur les prochaines années », en soulignant la forte progression du gaz, qui représentait moins de 20% des ressources pour la production de plastiques en 1965, est passé à 25% en 2015 et devrait rattraper le pétrole et le charbon autour de 30% en 2025. « Nous sommes ouverts aux plastiques issus de toutes les énergies, y compris renouvelables », rassure Michel Loubry.

Progression de la transformation en France En France, la production de matières plastiques reste stable avec une progression de 1,1% par rapport à 2015, tandis que la transformation continue d’augmenter avec une progression de 4,2% par rapport à 2015. Le secteur de l’emballage est clairement le plus demandeur en France avec 45,1% de produits fabriqués sur les 4,9 millions de tonnes de plastiques produits dans l’Hexagone en 2016. Le BTP représente 18,3% de la demande et l’automobile 9,2%. L’Allemagne est le principal partenaire des producteurs et des transformateurs, arrivant en tête à l’import comme à l’export. Hors Union Européenne, La Turquie est le principal importateur pour les producteurs et exportateur pour les transformateurs, tandis que la Corée du Sud est le principal exportateur de produits et les Etats-Unis le principal importateur de plastiques transformés.

Partagez cet article :

Rechercher

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !