Envoyez l'article par e-mail :

DSM accroît ses capacités de polyamide 46 aux Pays-Bas

vendredi 19 septembre 2008, par Alexandre Couto

Cet article appartient aux thématiques :

Investissement. Le chimiste néerlandais DSM a ouvert une nouvelle unité de polymérisation de polyamides (PA) 46 sur son site de Geleen, aux Pays-Bas. Elle complète le dispositif de la société, qui dispose déjà, au même endroit, d’une unité de production de PA 46. Sans préciser la capacité globale de l’installation, l’entreprise a annoncé que cet investissement doublait la production mondiale du groupe en PA 46, une matière commercialisée sous le nom de marque Stanyl. Le coût de l’extension se compte en « dizaines de millions d’euros », selon la firme. La production du monomère de base, le diaminobutane, est située sur le même complexe de Geleen. Les deux unités de polymérisation alimenteront les sites de compoundage de DSM en Europe, aux États-Unis, au Japon, en Inde et en Chine. Les produits de la gamme Stanyl sont utilisés dans les secteurs de l’électronique et de l’automobile, où leur tenue aux hautes températures leur permettent de se substituer au métal.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !