Envoyez l'article par e-mail :

Des salariés d’Arkema en grève après l’annonce du projet de cession

lundi 5 décembre 2011, par Karim Boudehane

Cet article appartient aux thématiques :

Le projet de cession "pour zéro euro" de l’activité vinylique d’Arkema au groupe Klesch, basé à Genève, a suscité le 4 décembre 2011 un mouvement de grève de plusieurs centaines de salariés partout en France. Lundi 5 décembre, près de 750 d’entre eux ont manifesté devant le siège du chimiste français, à Colombes (Hauts de Seine), pour dénoncer le projet de cession des activités vinyliques, juste avant la tenue d’un comité central d’entreprise. Des actes de vandalisme ont été perpétrés. Devant le siège, le sol était jonché de bris de verre, des manifestants ont enflammé des sièges en plastique et une épaisse fumée bloquait l’accès à l’immeuble. Le groupe Arkema assure que cette cession se ferait sans aucune restructuration de l’outil industriel. "On n’est pas écouté, l’annonce a été aussi soudaine qu’inattendue. Ils font des profits à court terme et ensuite liquident les salariés" a déclaré à l’Agence France Presse Hervé Quillet, secrétaire général du syndicat Force Ouvrière. Plusieurs sites d’Arkema étaient perturbés dès dimanche par ce mouvement de grève.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !