Envoyez l'article par e-mail :

ENI pourrait investir 80 millions d’euros en France

vendredi 25 mai 2012, par Alexandre Couto

Cet article appartient aux thématiques :

Faisant suite à l’annonce d’un plan d’investissements de 1,6 milliard d’euros (voir notre article Polimeri Europa devient Versalis), le pétrochimiste italien ENI, via sa filiale Versalis, prévoit d’injecter près de 80 millions d’euros dans l’Hexagone. C’est le site du pétrochimiste situé à Mardyck (Nord) qui bénéficiera d’une modernisation de ses installations. Le projet est dans une phase d’études de faisabilité technique et économique. Il consisterait en la construction d’une unité de butadiène dont la mise en service serait prévu pour 2015. Les capacités pourraient accroître de 70 000 tonnes par an les volumes de production actuels. Le site de Mardyck dispose de capacités d’éthylène de 410 000 tonnes par an, de polyéthylène basse densité (PEbd) et d’éthylène-acétate de vinyle de 220 000 tonnes par an, de propylène de 210 000 tonnes par an et de polyéthylène basse densité linéaire de 166 000 tonnes par an. L’extension de capacités vise principalement à alimenter le site de styrène butadiène styrène en solution (S-SBR) de Grangemouth, au Royaume-Uni.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !