Envoyez l'article par e-mail :

Emballage : comment L’Oréal atteindra son objectif « 100 % de plastique recyclé ou biosourcé en 2030 »

mercredi 8 juillet 2020, par Fabian Tubiana

Cet article appartient aux thématiques :

Partenariats, fonds spécial, analyse de cycle de vie, l’entreprise aux trente-six marques mobilise de multiples leviers.

L’Oréal a annoncé fin juin son objectif de recourir, à l’horizon 2030, uniquement à des emballages en plastique 100 % recyclé ou biosourcé. Une stratégie qui s’inscrit dans un programme de développement durable plus vaste, « L’Oréal pour le futur », qui vise notamment la neutralité carbone pour l’ensemble des usines à la même échéance. Pour Plastiques & Caoutchoucs Magazine, la marque détaille les moyens mobilisés pour atteindre cet objectif « zéro plastique vierge pétro-sourcé ».

« De manière à assurer notre roadmap et d’atteindre 100 % de plastique recyclé ou bio-sourcé en 2030, nous activons de multiples leviers, dont un en particulier, qui consiste à travailler sur des procédés de recyclage nous permettant, d’une part, d’obtenir un matériau recyclé de qualité équivalente au vierge (performances mécaniques et esthétiques), et d’autre part, d’élargir le gisement de déchets triés à recycler, de manière à promouvoir l’économie circulaire et à rendre disponible davantage de matières recyclées de grande qualité », explique-t-on au sein du géant de la cosmétique qui se fixe un objectif intermédiaire à 50 % pour 2025.

Pour l’entreprise, le consortium créé en collaboration en 2017 avec Carbios pour le recyclage enzymatique du PET est la « parfaite illustration » de sa stratégie.

Via son fonds de capital-investissement Bold Business Opportunities for L’Oréal Development, la marque a d’ailleurs participé à l’augmentation de capital opérée en juillet 2019 par Carbios, qui vient d’annoncer le lancement de la construction de son démonstrateur industriel. « Nous développons d’autres partenariats majeurs avec Loop ou Purecycle, par exemple », ajoute-t-on chez L’Oréal.

Par ailleurs, l’entreprise aux trente-six marques crée un fonds spécial de 50 millions d’euros consacré à l’économie circulaire. Celui-ci vise à accélérer l’émergence et/ou la mise à l’échelle industrielle de matériaux, de technologies ou de business modèles innovants. « Avec une priorité sur la question des matériaux/formats d’emballages (recyclés, biosourcés, rechargeables, etc.) et/ou des filières de collecte et de recyclage à l’échelle, en particulier pour nos formats/matériaux spécifiques, dans des zones où elles font défaut », détaille encore la porte-parole du groupe.

Notons en outre que L’Oréal s’est également fixé des objectifs d’allégement, de substitution et même de suppression de l’emballage en s’appuyant sur ses laboratoires de formulation.

Enfin, au-delà de la notation environnementale et sociale globale que la multinationale lance en s’appuyant sur sa méthodologie maison d’écoconception (Spot), elle indique que « le taux de matière recyclée dans le contenant, et sa recyclabilité, sont aussi précisés sur les pages d’information mises à disposition du consommateur ».

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP