Envoyez l'article par e-mail :

Eni écope d’une amende record

vendredi 31 mai 2013, par Claire Pham

La Cour européenne de justice a confirmé, dans un arrêt émis le 8 mai 2013, que le groupe énergétique italien Eni, mis en cause, en 2006, dans une affaire d’entente dans le caoutchouc synthétique, devra payer une amende de 181,5 millions d’euros (M€). En novembre 2006, la Commission européenne, chargée de veiller au respect des règles de libre concurrence dans l’Union, avait infligé un total de 519 M€ d’amende à treize entreprises, dont Shell, Eni, ou encore le chimiste américain Dow Chemical, pour s’être entendues illégalement, entre mai 1996 et novembre 2002, dans le but de se partager le marché du caoutchouc synthétique. Le montant global des amendes avait ensuite été réduit de près de 407 M€ par le Tribunal de l’UE. S’estimant lésé, Eni avait demandé l’annulation de sa part. Par ailleurs, Eni a annoncé, le 31 mai 2013, avoir procédé à la cession de 6,7 % du capital du groupe Galp Energia, pour plus de 677 M€, ramenant sa part à 16,34 %.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !