Envoyez l'article par e-mail :

Faurecia systèmes d’échappement obtient un gel des salaires

vendredi 20 février 2015, par Claire Pham

L’entreprise a obtenu un gel des salaires, une baisse des primes d’intéressement et le non-remplacement d’un départ à la retraite sur trois en échange d’un engagement à ne pas licencier d’ici à 2017.

Faurecia systèmes d’échappement (FSE), l’une des quatre filiales du groupe Faurecia, a adopté, le 18 février 2015, un « plan de relance industrielle » signé entre la direction et deux syndicats de salariés, la CFDT et la CFE-CGC – la CGT a préféré refuser de signer. « Cet accord a pour objectif de pérenniser l’activité en France, en améliorant la compétitivité pour permettre l’obtention de nouveaux programmes de production à l’horizon 2017 et au-delà, a détaillé Dimitri van der Berghe, directeur des ressources humaines de l’entreprise, interrogé par nos confrères de L’Usine Nouvelle. La direction s’engage notamment à maintenir l’emploi, et à investir 13 millions d’euros d’ici à 2017 ».

Des résultats en forte hausse. L’accord touche sept sites en France : le centre de recherche-développement de Bavans (Doubs), les usines de Beaulieu-Mandeure (Doubs) et de Messei (Orne), une partie de l’usine PSA de Poissy (Yvelines) et de Mulhouse (Haut-Rhin), l’usine d’Audincourt (Doubs) et du personnel au siège social de Faurecia, à Nanterre (Haut-de-Seine), soit, au total, 1.278 employés. Il portera sur un gel des salaires en 2015, mais aussi sur les primes d’intéressements, qui seront désormais calculées sur 4 % (et non plus 6 %) de la masse salariale. De plus, seul un départ à la retraite sur trois sera remplacé. En contrepartie, l’entreprise ne procédera à aucun licenciement jusqu’en 2017 inclus, et investira 13 millions d’euros, principalement à Beaulieu-Mandeure.

Un label sur la qualité des conditions de travail. Ce plan a du mal à passer en raison de l’annonce, le même jour, des excellents résultats du groupe, avec le bond en avant de 25 % de la marge opérationnelle, qui culmine, en 2014, à 673 M€. L’entreprise a reçu, le 16 février 2015, le label Top Employers 2015, délivré par Top Employers Institute, un organisme de certification international basé aux Pays-Bas. Ce label certifie la qualité des conditions de travail proposées par les employeurs à leurs salariés.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !