Envoyez l'article par e-mail :

Formnext : les matériaux 3D font bonne impression

BOUCLE_datearticle(ARTICLES) {id_article} {id_secteur IN 2, 3, 4, 39,40} {0,1}> mercredi 14 novembre 2018, par Romain Lambic

Le salon Formnext, qui se déroule du 13 au 16 novembre à Francfort (Allemagne), est l’occasion pour plusieurs fournisseurs de matériaux pour l’impression 3D de présenter leurs derniers développements.

Verbatim, filiale du groupe Mitsubishi Chemical Corporation, présente un filament éco-responsable pour l’impression par dépôt de filament en fusion (FDM), baptisé Durabio. Il s’agit d’un matériau transparent à base d’isosorbide, alliant les propriétés du polycarbonate (PC) et du polyméthacrylate (PMMA). Ce filament est doté de bonnes propriétés optiques et mécaniques. Il résiste aux rayures, aux fortes chaleurs et aux rayons UV. Durabio a été développé pour les industries de l’automobile (garnitures de tableau de bord et de consoles, calendres de radiateur extérieures) et de la téléphonie mobile (écrans tactiles).

Somos PerForm Reflect et Arnitel ID2060 HT

De son côté, DSM met en avant deux nouveaux matériaux : Somos PerForm Reflect et Arnitel ID2060 HT. Le premier a notamment été développé pour les tunnels d’essais en soufflerie. Utilisant le système de vélocimétrie par images de particules (PIV), il élimine tout besoin de revêtement et permet d’économiser 30 % de post traitement des pièces. Il s’imprime par stéréolithographie. L’Arnitel ID2060 HT est un filament thermoplastique copolyester imprimable par FDM. Ce matériau est flexible, résistant aux gaz d’échappement condensés et aux hautes températures. Les parties imprimées en Arnitel ID2060 HT peuvent résister durablement à des températures de 175°C (pendant 1000 heures) ou de 190°C (pendant 500 heures). Ce matériau permet la fabrication, pour l’industrie automobile, de pièces sous-capot, de systèmes de gestion air/carburant ou encore d’écrans de protection du moteur.

PEEK KetaSpire et PPSU Radel

Après les avoir présenté à l’occasion du salon 3D Print en juin 2018, Solvay lance sur le marché, à l’occasion de Formnext, ses trois filaments de haute performance pour le secteur de la santé : le polyétheréthercétone (PEEK) KetaSpire pur, le PEEK KetaSpire renforcé 10 % fibres de carbone et le polyphénylsulfone (PPSU) Radel pur. Ils sont désormais disponibles en Europe et en Amérique du Nord. Pour rappel, ces matériaux de qualité médicale permettent de développer des applications à contact limité (contact tissu/fluide corporel de moins de 24h). « Les filaments de fabrication additive (FA) PEEK Ketaspire sont conçus pour assurer une excellente fusion des couches imprimées, offrir une densité de pièce élevée et une résistance de pièce exceptionnelle, y compris le long de l’axe z. Les filaments FA de PPSU Radel assurent également, outre leur transparence ainsi qu’un allongement et une ténacité élevés, une excellente fusion des couches imprimées », détaille Solvay.

FacilanHT

Enfin, ElogioAM – coentreprise entre Perstorp et 3D4Makers – présente sur le salon son filament FacilanHT. Il s’agit d’un copolyester doté d’une résistance aux hautes températures, avec une déformation à la chaleur à partir de 89°C. Sa rigidité permet l’impression de pièces solides. Imprimable par FDM, ce matériau peut être utilisé pour fabriquer des objets translucides.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !