Envoyez l'article par e-mail :

France Industrie est né

jeudi 8 février 2018, par Tiziano Polito

Issu du rapprochement entre le Cercle de l’industrie et le Groupe des fédérations industrielles, l’organisme ambitionne de remettre l’industrie au cœur de la politique économique française.

Permettre aux industriels français de parler d’une seule voix aux pouvoirs publics, à leurs homologues étrangers, au grand public : telles sont les raisons à l’origine de la création de France Industrie. L’organisme est né le 1er février 2018 de la volonté du Cercle de l’industrie et du Groupe des fédérations industrielles de regrouper leurs forces. « Notre représentation unifiée nous permet de parler d’une voix plus forte en vue de remettre l’industrie au cœur de la politique économique de la France. Ce rapprochement était attendu par l’ensemble des parties prenantes : France Industrie sera le trait d’union entre tous les acteurs du tissu industriel français, grands groupes, ETI, TPE-PME. France Industrie sera notamment l’interlocuteur de référence auprès des pouvoirs publics sur les sujets industriels », ont déclaré Philippe Varin et Philippe Darmayan, respectivement nommés président et vice-président de l’organisme. Destiné à devenir « force de propositions de référence » en matière industrielle, France Industrie a déjà fixé son plan d’action. Il tournera autour de l’amélioration de la compétitivité de ses affiliés, notamment par la fiscalité et le marché du travail, l’apprentissage et la formation, la transformation numérique et la dynamique industrie du futur, les enjeux climatiques et énergétiques.

Grands projets collectifs

Il sera également question de « mobiliser les filières industrielles sur de grands projets collectifs structurants en matière de R&D, de plates-formes numériques, ou pour gagner des parts de marché à l’international » et de « rendre l’industrie plus attractive auprès du grand public et d’accentuer son action internationale, notamment en lien avec ses partenaires européens (l’allemand BDI et l’italien Confindustria…)." Présidé jusque-là par Philippe Varin, qui est également président du conseil de surveillance d’Areva, le Cercle de l’industrie rassemble les dirigeants de 40 grandes entreprises privées et publiques intervenant dans tous les secteurs industriels. Le Groupe des fédérations industrielles (GFI) réunit, quant à lui, 19 fédérations nationales sectorielles adhérentes du Medef dont l’Association nationale des industries alimentaires (Ania), le Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas), la Fédération des industries mécaniques (FIM), à laquelle appartient par ailleurs le Syndicat des machines et technologies de production (Symop) qui englobe les constructeurs de machines d’emballage et de conditionnement. France Industrie s’est engagé à soutenir la dynamique French Fab, « qui mobilise les acteurs de l’écosystème industriel français et accompagne dans les territoires leurs initiatives de montée en gamme via l’industrie du futur. »

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !