Envoyez l'article par e-mail :

GMD pourrait racheter Sealynx

jeudi 11 octobre 2012, par Claire Pham

Selon une source syndicale, l’industriel stéphanois GMD souhaite racheter l’équipementier automobile Sealynx, placé en redressement judiciaire depuis avril 2012. Cinq cents salariés travaillent sur le site de Charleval, dans l’Eure. Une offre pourrait être faite, dans les prochains jours, au tribunal de commerce de Nanterre (Hauts-de-Seine). Toujours selon les syndicats, Renault, principal client de Sealynx (85 % des commandes), pousse en ce sens. En juin 2012, le constructeur automobile français s’était engagé, par ailleurs, à assurer un volume d’activité suffisant pour maintenir l’emploi dans cette usine, au moins jusqu’en 2015. Spécialisé dans le découpage, l’emboutissage, la tôlerie, la fonderie d’aluminium, l’injection et le thermoformage des plastiques, GMD emploie 4.500 personnes pour un chiffre d’affaires de 576 millions d’euros en 2010.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !