Envoyez l'article par e-mail :

Gary Klesch doit céder le pôle aval du chimiste Kem One

vendredi 29 août 2014, par Claire Pham

Encore un rebondissement dans le rachat du chimiste et fabricant de polychlorure de vinyle (PVC) Kem One. Selon l’AFP, le tribunal de commerce de Lyon a sommé la holding détenue par Gary Klesch « d’engager la cession, d’ici septembre prochain, des activités aval » du groupe français dans une décision rendue le 1 août 2014. Les repreneurs des activités amont de Kem One, l’industriel français Alain de Krassny, actuel président du groupe et le fonds d’investissement américain OpenGate Capital sont dans l’attente depuis décembre 2013 de récupérer la partie avale, composée des compounds vinyliques, tubes et profilés. Le jugement est formel : une première réunion le 15 septembre au plus tard doit être programmée afin d’enclencher la procédure d’information et de consultation des instances représentatives du personnel, sous peine de payer 30 000 euros d’amende par jour de retard. Mais ce n’est pas la première fois qu’une telle décision est prononcée. Mi-juin déjà, le financier américain avait été rappelé à ses engagements. Toujours selon l’AFP, Gary Klesch ne souhaite plus céder l’aval pour un euros symbolique, comme prévu, mais réclamerait désormais 60 millions d’euros. Affaire à suivre.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !