Envoyez l'article par e-mail :

Goodyear va payer 5,9 millions d’euros pour revitaliser Amiens Nord

jeudi 18 septembre 2014, par Claire Pham

Goodyear Dunlop France va devoir mettre la main à la poche. La direction a signé, le 17 septembre 2014, une convention de revitalisation avec l’État d’un montant de 5,9 millions d’euros. Le but : « Favoriser le retour à l’emploi des anciens salariés de l’usine d’Amiens Nord (Somme), tout en apportant un soutien important à l’économie locale, notamment par le biais de financement aux très petites, petites et moyennes entreprises du territoire », détaille Henry Dumortier, directeur général de Goodyear Dunlop Tires France. Toujours selon la direction, ce montant équivaut à quatre SMIC par emploi supprimé, bien au-delà du minimum légal de deux SMIC. Un avis largement contesté par le syndicat CGT de l’entreprise dans une lettre ouverte publiée le 3 septembre 2014, qui s’interroge : « Qui peut croire que cette somme va permettre un retour à l’emploi pour 1.000 personnes ? » Avec cette décision, l’américain Titan peut toujours mener à bien son projet de reprise du site qui porte sur l’embauche de 333 emplois et un redémarrage de la production des pneus agricoles.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !