Envoyez l'article par e-mail :

Heuliez a trouvé son repreneur

jeudi 1er juillet 2010, par Karim Boudehane

Le groupe Baelen Gaillard Industrie (BGI), avec l’Allemand ConEnergy associé au groupe Kohl, d’une part, et le fonds d’investissement malaisien Delamore and Owl Companies, d’autre part, étaient candidats à la reprise de l’équipementier et constructeur automobile Heuliez. C’est finalement le premier qui l’a emporté. François de Gaillard, à la tête de BGI, est un ancien de chez Heuliez. Le trio apporte 13,1 millions d’euros (M€) au constructeur basé dans les Deux-Sèvres. L’Allemand ConEnergy s’intéressera directement à la branche véhicules électriques d’Heuliez, BGI s’occupant du reste. Depuis longtemps, Heuliez envisage de produire une voiture propre, dénommée Mia, dans son usine de Cerizay (Deux-Sèvres). La nouvelle société prend d’ailleurs le nom de ce véhicule.

Apport de l’État. Cette décision permet de sauver 481 emplois dans l’usine. Pour les autres, l’État s’engage à financer un accompagnement renforcé, avec un maintien de 90 % de la rémunération nette pendant un an. BGI s’est aussi engagé à reprendre 80 salariés dans les quinze prochains mois. L’État a confirmé l’apport de 10 M€ minimum, annoncé par le ministre de l’Industrie, Christian Estrosi. Cette somme devrait être issue à la fois « de primes vertes, destinées aux véhicules électriques, de primes à l’aménagement du territoire et, sans doute, d’une participation du Fonds stratégique d’investissement » (FSI), a indiqué le ministre. L’implication du FSI est la moins sûre. « Nous considérerons les demandes de la société Heuliez, a commenté le FSI dans un communiqué. Notre précédente offre n’est plus d’actualité, car les conditions ont changé. » L’entreprise a déjà bénéficié de 5 M€ de la part de la région Poitou-Charentes.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !