Envoyez l'article par e-mail :

JEC World : les composites gagnent sur tous les terrains

vendredi 15 mars 2019, par Romain Lambic

Cet article appartient aux thématiques :

Le salon JEC World, organisé à Paris du 12 au 14 mars, a été l’occasion de récompenser les entreprises les plus innovantes de l’industrie des composites.

Lors de la cérémonie des JEC Innovation Awards, introduite par l’aventurier suisse et pilote du Solar Impulse Bertrand Piccard, dix entreprises ont été distinguées, dont quatre françaises.

Arkema a reçu un trophée dans la catégorie Construction et infrastructures. Le groupe français a mis au point avec le National cooperative highway research program (NCHRP), l’Université de Miami et Sireg, des armatures en composite thermoplastique pliables pour béton armé. Dans la catégorie Transport terrestre, c’est Stratiforme Industries qui a été récompensé en compagnie d’Armines Douai, du Centre d’essais ferroviaires (CEF) et de SNCF Réseau. Les partenaires ont développé une console de caténaire universelle en composite offrant une installation et une maintenance aisée. En aéronautique, Dassault Systèmes a contribué avec Profactor à la mise au point d’un procédé de fabrication « zéro défaut » pour pièces composites de grande dimension. Celui-ci utilise des systèmes de surveillance en ligne et d’aide à la décision permettant de détecter les défauts en amont du stade des essais non-destructifs finaux. Enfin, Faurecia a été récompensé pour sa contribution au développement d’un système de machine de consolidation ultra-rapide mis au point par AZL Aachen, dans la catégorie Industrie et équipement. Il s’agit d’un système de production modulaire pour la fabrication en série d’ébauches individuelles sur mesure, en combinaison avec un placement des bandes thermoplastiques assisté par laser.

Parmi les autres lauréats, Herone a été récompensé dans la catégorie Application aéronautique pour le formage par injection d’engrenages sur arbres d’entraînement en PAEK renforcé de fibres de carbone. Polymères Polyscope a reçu un prix pour ses rails de guidage en composites pour toit panoramique à pare-soleil coulissant. Evopro a été distingué pour son système de fabrication rapide de composites thermoplastiques complexes. L’Université technique du Danemark a été reconnue pour la mise au point de Bio4Self, un biocomposite en fibres de PLA à haute rigidité, à destination des secteurs du sport, de l’automobile et du médical. KTM-Technologies a reçu un trophée dans la catégorie Sport et santé pour avoir inventé une plaque de protection pour moto en composite FMC/NCF/élastomère, fabriqué en une seule étape. Continuous Composites a été récompensé pour sa technologie d’impression 3D à fibres continues, une alternative à l’autoclave et au moulage. Le prix du public a enfin été remis à Cecence pour son dossier de siège entièrement constitué de composites.

Lors du concours Start-up Booster, quatre jeunes pousses ont reçu un trophée. Parmi eux, le français Woodoo. Ce dernier a développé une technologie permettant d’extraire la lignine du bois et de la renforcer avec un polymère biosourcé pour améliorer ses performances. La jeune entreprise produit également de la lignine pure, qu’elle met à disposition des chimistes de spécialité. Pour sa part, Lavoisier Composites a reçu le Prix du public pour avoir mis au point Carbonium, un matériau issu des sous-produits composites renforcés en fibre de carbone de la filière aéronautique. La start-up lyonnaise vient par ailleurs de signer un partenariat avec Hexcel pour poursuivre son développement. Airgo Design a également été récompensé pour ses sièges passagers entièrement composites pour l’aéronautique. Pour sa part, Arevo a été distingué pour sa technologie d’impression 3D de pièces et de structures de grandes dimensions produites en série.

Enfin, lors du concours Composites Challenge, dix doctorants ont exposé leurs thèses en cinq minutes avec une seule diapositive, face à un jury d’experts. Le choix du jury s’est porté sur Polette Centellas, étudiante à l’Université d’Illinois, pour ses travaux sur la polymérisation frontale pour la fabrication rapide des composites. Adam Smith, étudiant à l’Université McGill de Montréal à quant a lui reçu le prix du public pour sa thèse sur le recyclage des pré-imprégnés aérospatiaux.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !