Envoyez l'article par e-mail :

K 2019 : Dow et UPM présenteront le projet « tall oil »

vendredi 4 octobre 2019, par Fabian Tubiana

L’Américain et le Finlandais concluent un partenariat pour produire et commercialiser du PE bio-sourcé.

Dow et UPM Biofuels annoncent la commercialisation d’une offre de plastiques pour l’industrie de l’emballage fabriqués à base de matières premières renouvelables d’origine biologique. Ce projet baptisé « tall oil » sera présenté lors du salon K 2019.

Le chimiste intègre en effet dans sa liste de matières premières le naphte de bois renouvelable d’UPM BioVerno, produit à partir d’huile de tall brut. Ce résidu de la fabrication de pâte à papier est produit au sein de la raffinerie finlandaise de Lappeenranta d’UPM Biofuels.

Dow utilise cette matière première pour produire du PE bio-sourcé à Terneuzen, aux Pays-Bas, utilisable pour des applications d’emballage alimentaire.

« Suite à un programme d’essai d’un an réussi », l’entreprise « prévoit désormais d’accroître l’échelle de la production afin de répondre à la demande mondiale croissante en matière de plastiques renouvelables ».

Les deux partenaires mettent en avant un processus de production moins émetteur de gaz à effet de serre, avec notamment une chaîne logistique certifiée International Sustainability & Carbon Certification (ISCC), une matière première issue de forêts gérées durablement ainsi que le caractère recyclable des produits finis.

« Les emballages fabriqués à partir de ces matières premières sont intégralement recyclables, tel que démontré via une collaboration avec Elopak, un fournisseur international d’emballages en carton pour les denrées alimentaires et les boissons. Les résines de Dow en polyéthylène biologique basse densité (LDPE) sont utilisées pour revêtir les contenants de liquide en carton d’Elopak, ainsi que dans la production de bouchons en carton, ce qui permet d’obtenir une brique de boisson 100 % recyclable. Cette réalisation a permis de préserver les avantages qu’offraient la forme initiale de l’emballage, avec son revêtement en film plastique, tout en réduisant l’empreinte carbone de celui-ci pendant sa production et son utilisation », indique un communiqué.

Dow et UPM ne sont pas les premiers à se lancer dans l’aventure de la cellulose pour la production de plastiques. A l’image, par exemple, de l’autrichien Alpla et du suédois BillerudKorsnäs qui annonçaient en avril dernier leur association au sein de la co-entreprise EcoXpac.

Hall 8a / K48-1 – K48-4

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !