Envoyez l'article par e-mail :

K 2019 : Le projet ChemCycling de BASF devient concret

jeudi 26 septembre 2019

Cet article appartient aux thématiques :

Lors du salon K 2019, le chimiste allemand présentera les premiers prototypes fabriqués à partir de plastiques chimiquement recyclés.

Fin 2018, le groupe chimique allemand BASF présentait le projet ChemCycling de transformation de déchets plastique non exploités – mélangés ou contaminés notamment – en huile de pyrolyse. Celle-ci entre ensuite dans le process de fabrication de nouveaux produits. A l’occasion du salon K 2019, le chimiste présentera, avec quatre partenaires (Land Rover, Storopack, Südpack et Schneider Electric), les premiers prototypes créés pendant la phase pilote du projet avec des matières labellisées « Ccycled » (pour « recyclées chimiquement »).

Jaguar Land Rover a ainsi développé un prototype de bloc avant en Ultramid « B3WG6 Ccycled Black 00564 » pour le I-Pace, son premier SUV électrique.

Schneider Electric a lui fabriqué un disjoncteur en Ultramid chimiquement recyclé. « Nous espérons que cette expérimentation ouvrira la porte à plus d’innovation en matière d’économie circulaire dans la gestion et la distribution de l’énergie », commente Xavier Houot, vice-président Environnement, Sécurité et Immobilier du groupe.

Storopack a utilisé le Styropor P « Ccycled » pour réaliser des caisses isothermes destinées aux produits pharmaceutiques thermosensibles et au transport de poisson frais, ainsi que des emballages de protection d’appareils électroniques.

De son côté, le fabricant de films Südpack a, en collaboration avec Borealis, fourni un sachet à base de polyamide (PA) et de polyéthylène (PE), recyclés à 100%, qui lui ont servi au façonnage d’un emballage multicouche à fermeture spéciale pour de la mozzarella du producteur laitier allemand Zott Gourmet Dairy. Composé de onze couches ultrafines, il est annoncé plus léger que son prédécesseur, ce qui permet de réduire l’empreinte carbone liée au transport, et offrant une durée de conservation plus importante.

Le chimiste vient en outre d’annoncer avoir collaboré avec le groupe papetier et d’emballages Mondi et le spécialiste néerlandais des fruits et légumes Coroos pour marques de distributeur (MDD) pour produire une poche souple à maintien vertical et avec bouchon, multicouche et apte au contact alimentaire (lire l’article d’Emballages Magazine).

« Si nous parvenons à rendre le projet commercialisable, ChemCycling sera un complément innovant aux procédés existants de recyclage et de récupération pour résoudre le problème des déchets plastique », complète Stefan Gräter, responsable du projet chez BASF. Il insiste cependant sur la nécessité de résoudre certains problèmes techniques ou économiques, tels que l’obtention d’une qualité élevée et constante de l’huile de pyrolyse ou la reconnaissance du procédé par les autorités de régulation comme étant du recyclage, afin de le prendre en compte dans le calcul des taux de recyclage et d’intégration de matières recyclées fixés par la législation.

Avec Arnaud Jadoul, pour Plastiques & Caoutchoucs Magazine

Hall 5 / C21 – D21 et Hall 5 / C41

Crédit photo : BASF

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !