Envoyez l'article par e-mail :

K 2019 : Pernoud lance son moule connecté

lundi 14 octobre 2019, par Romain Lambic

Cet article appartient aux thématiques :

Le procédé E-Tooling, présenté à la K, permet le développement de la maintenance prédictive dans l’injection plastique.

Au fil des années, l’industrie fait de plus en plus appel à la numérisation, et de nombreuses solutions permettant d’automatiser certaines tâches ou d’optimiser l’outil de production voient le jour. Dans ce contexte, le groupe Pernoud, spécialisé dans la fabrication d’outillages pour l’injection plastique, a lancé en 2015 le développement d’une technologie « de rupture ». Le E-Tooling est un moule intelligent, connecté et 100 % électrique. « Ce concept peut être installé sur n’importe quel outillage et communiquer avec n’importe quelle presse à injecter, que l’équipement soit ancien ou récent. Le moule devient un organe d’échange avec le reste de son environnement. Les capteurs installés sur l’outillage collectent les données du moule : température, pression, effort, vitesse et acoustique. Tous ces éléments permettent de comprendre le fonctionnement de l’outillage, de mettre en place une maintenance prédictive et ainsi de l’entretenir au moment où il en a besoin. Avec ses actionneurs électriques, le moule est également capable de piloter ses propres mouvements », détaille Thierry Marotin, directeur commercial France et export du groupe Pernoud. Selon les premiers résultats établis par Pernoud, E-Tooling permet de réduire de 20 % le taux de rebuts de production ainsi que la consommation d’énergie du process. Enfin, la maintenance prédictive augmente la disponibilité des moules en production de 15 %.

Cette technologie est commandée par l’intermédiaire d’un boîtier E-Box, dont trois versions sont disponibles. La version « Basic » pilote à distance la maintenance d’un parc d’outillage. La version « Premium » permet d’optimiser la transition numérique des moules et de la chaîne de production grâce à la maintenance prédictive. Enfin, l’option « À la carte » permet à l’utilisateur de choisir les fonctionnalités qui l’intéressent.

Consommation réduite

Cette technologie a vu le jour suite au projet européen « Business Experiment in Cyber Physical Production System » (BEinCPPS), intégré au programme Horizon 2020, qui a notamment pour objectif de soutenir le développement de nouvelles technologies industrielles clés pour la compétitivité des entreprises européennes vers l’industrie du futur. « La première phase du projet, financée à 70 % par la Commission européenne, s’est terminée en novembre 2018. L’objectif était de présenter à terme une preuve de concept associant les thématiques des systèmes de production cyberphysique et des objets connectés (IoT) », souligne Thierry Marotin. Dès 2017, Pernoud avait présenté les résultats de ses travaux autour d’E-Tooling à la chambre de commerce et d’industrie de Lyon. Puis, en partenariat avec le constructeur français Billion, le groupe a présenté en avant-première un démonstrateur intégré à une presse électrique à l’occasion du salon américain NPE en 2018. « Sur cette presse, il y avait deux actionneurs électriques, dont un pour le démoulage en force d’une pipette, utilisant les capacités d’accélération et de décélération de cette solution électrique. L’outillage communiquait avec la presse et les robots, il y avait un échange continu pour assurer le bon fonctionnement du procédé de fabrication. Des alertes émises par les capteurs étaient envoyées sur un smartphone pour démontrer l’efficacité de la maintenance prédictive », explique Thierry Marotin.

Phase d’industrialisation

Pernoud a lancé l’industrialisation du E-Tooling à l’occasion d’une journée de présentation organisée chez Billion le 24 janvier 2019, à Bellignat (Ain). « Dans un premier temps, le procédé qui sera mis sur le marché permettra le pilotage des noyaux depuis l’outillage et sera équipé d’actionneurs électriques. Ensuite, nous allons instrumenter des outillages qui récolteront les données nécessaires pour mettre en place notre maintenance conditionnelle et envoyer des alertes si le moule est en souffrance. Ensuite, les données récoltées, stockées et analysées nous permettront d’atteindre la maintenance prédictive recherchée », annonce Thierry Marotin. Le procédé, entièrement électrique, peut être utilisé en salle blanche pour les secteurs du médical, de la cosmétique ou de l’alimentaire.

Hall 5-D04-11

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !