Envoyez l'article par e-mail :

K 2019 : Perstorp lance le Pevalen Pro

mercredi 9 octobre 2019

Le groupe basé à Malmö propose un plastifiant pour PVC intégrant jusqu’à 40 % de matières premières renouvelables.

Le chimiste Perstorp profite de la K 2019 pour lancer une nouvelle génération partiellement renouvelable de son plastifiant pour PVC Pevalen (tétravalérate de pentaérythritol ou PETV). Baptisée Pevalen Pro, cette nouvelle version qui sera commercialisée au quatrième trimestre 2019 intègre jusqu’à 40 % de matières premières renouvelables. « Les marques et les consommateurs sont à la recherche de nouveaux plastiques et matériaux au profil durable et présentant une faible empreinte carbone. Nous pensons que le PVC souple est, avec Pevalen Pro, la combinaison parfaite, car elle offre précisément ce qu’ils recherchent, c’est-à-dire un produit hautement performant avec une empreinte environnementale bien meilleure », explique Jenny Klevås, chef de produit pour les plastifiants polyolester chez Perstorp.

Pour proposer un produit partiellement renouvelable, le groupe suédois a recours à la méthode dite de la « mass balance », déjà utilisée par exemple pour la production de biocarburants : des matières premières renouvelables sont mélangées dans le processus de production du Pevalen avec les intrants classiques. L’entreprise documente cependant leurs quantités et les attribue ensuite à ses produits. De la même façon, les foyers qui optent pour une fourniture d’énergie verte ne consomment pas automatiquement chez eux de l’électricité issue d’énergie renouvelable : leur opérateur doit cependant pouvoir prouver qu’il a produit ou acheté le même volume d’électricité d’origine renouvelable que leur consommation. Pour assurer la transparence de sa démarche, Perstorp a obtenu pour son Pervalen Pro la certification internationale de durabilité du carbone (ISCC), qui passe par un audit des sites de production et garantit aux clients la part d’intrants renouvelables promise.

Matières premières renouvelables

L’entreprise ambitionne de porter à terme à 100 % la part de matières premières renouvelables dans la fabrication du Pevalen Pro. Perstorp explique y travailler avec ses fournisseurs, mais ne fournit pas de calendrier à ce sujet pour le moment. « Cette transition dépend notamment de la disponibilité de ces matières premières sur le marché. Mais nous devons aussi prendre en compte le coût que nos clients sont prêts à supporter », souligne Linda Zellner, directrice de l’Innovation pour l’entité Materials & Animal Nutrition. Perstorp ne communique ni sur le prix de son produit ni sur la différence avec l’ancienne version.

Perstorp a également annoncé en juin le lancement d’une étude de faisabilité sur la production de méthanol recyclé sur son site de Stenungsund en Suède. L’objectif est à terme de pouvoir remplacer le méthanol, intrant classique principalement produit à partir de gaz naturel ou de charbon et utilisé no- tamment pour produire les polyols (et le Pevalen). Le Pevalen Pro conserve les mêmes caractéristiques que la première gé- nération du produit lancé en 2014, souligne en outre Perstorp, puisqu’il s’agit de la même molécule. « Pevalen Pro est un remplaçant direct pour Pevalen, sans compromis sur la qualité et la performance, ce qui rend la bascule très facile » pour les clients, explique le groupe qui énumère ses caractéristiques : douceur, faible volatilité, ou encore une résistance aux UV qui empêche le produit de vieillir prématurément.

Sans phtalates

Comme son aîné, le Pevalen Pro est par ailleurs dépourvu de phtalates, substances utilisées dans les plastifiants et dont certaines ont été clas- sées comme cancérigènes. Sans phtalates, le Pevalen peut être utilisé pour des applications en contact direct avec l’homme (jouets et produits pour enfants, vêtements et accessoires, intérieurs de voitures, meubles, sols ou revêtements muraux...). Perstorp a obtenu fin mai l’homologation de l’autorité sanitaire américaine FDA pour l’utilisation du Pevalen dans des articles en contact avec des produits alimentaires. Le groupe de 1 350 salariés basé à Malmö prévoit en outre de doubler les capacités de production du Pevalen : celles-ci seront relevées à 50 000 tonnes par an à partir de 2019, dans le cadre d’un accord de long terme avec le groupe italien Alcoplast Srl. Le groupe veut ainsi être en mesure de répondre à la croissance de la demande mondiale pour les plastifiants sans phtalates, estimée à environ 100 000 tonnes par an par Markus Jönsson, vice-président des plastifiants chez Perstorp. L’entreprise prévoit de doper encore ses capacités de production pour le Pevalen et de dépasser à terme les 100 000 tonnes.

Pauline Houédé

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !