Envoyez l'article par e-mail :

Kem One fait un bond technologique à Lavéra

vendredi 30 juin 2017, par Alexandre Couto

Le spécialiste du polychlorure de vinyle (PVC) et des produits vinyliques, Kem One, a inauguré le 29 juin dernier, sa nouvelle unité d’électrolyse chlore-soude sur son site industriel de Lavéra, dans les Bouches-du-Rhône. Basé sur le procédé d’électrolyse dit "membrane", cette technologie permet au chimiste de doper sa performance et sa valeur ajoutée. Le projet, dont les études ont débuté en avril 2014, quelques mois après la reprise de l’entreprise par Alain de Krassny et OpenGate Capital, a nécessité en tout près de 160 millions d’euros. La production de chlore et de soude, éléments de base du PVC, au moyen de cette nouvelle électrolyse a démarré en mars 2017. Elle permet d’améliorer la performance globale des unités, d’offrir un produit de meilleur qualité et d’adopter un procédé plus respectueux de l’environnement. A production égale, soit 320 000 tonnes de chlore et 355 000 tonnes de soude par an, le site industriel de Lavéra réalisera environ 25 % d’économies d’énergie. Dans un communiqué, le chimiste estime que l’arrivée de cette nouvelle technologie "marque la fin d’une période difficile pour Kem One". "Elle est l’aboutissement de plus de trois années d’efforts intensifs pour remettre sur pied l’entreprise", a indiqué Alain de Krassny, Président du chimiste. Kem One continuera sa stratégie d’investissements pour moderniser ses équipements et gagner en autonomie dans ses approvisionnements d’éthylène.

Partagez cet article :

Rechercher

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !