Envoyez l'article par e-mail :

L’EFSA va réévaluer le bisphénol A

jeudi 28 avril 2016, par Alexandre Couto

C’est un nouveau rebondissement dans le feuilleton du Bipshénol A (BPA). Alors que l’autorité européenne de sécurité sanitaire (EFSA) avait conclu en janvier 2015 que le BPA ne présentait aucun risque, un nouveau rapport a poussé l’organisme a entamé une réévaluation des effets de ce produit sur l’homme. Début 2015, cette décision de l’EFSA avait fait grand bruit, car elle contredisait les mesures prises par la France pour interdire l’utilisation de ce produit, constitutif du polycarbonate et suspecté d’être un perturbateur endocrinien, dans les applications au contact alimentaire. Dans son rapport, l’agence de sécurité sanitaire avait toutefois abaissé la dose journalière tolérable DJT du BPA, de 50 microgrammes par kilogramme et par jour, à 4 microgrammes. Cette réévaluation fait suite à une demande du ministère de la santé des Pays-Bas, qui s’est alarmé du nouveau rapport qui s’appuie sur deux études sur les "effets prénataux et périnataux du BPA sur le système immunitaire". Ces études n’avaient pas été publiées début 2015. L’EFSA a annoncé la mise en place d’un groupe de travail composé d’experts internationaux. Le feuilleton devrait donc se poursuivre encore en 2016.

Partagez cet article :

Rechercher

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !