Envoyez l'article par e-mail :

L’Europe revient sur les perturbateurs endocriniens

BOUCLE_datearticle(ARTICLES) {id_article} {id_secteur IN 2, 3, 4, 39,40} {0,1}> vendredi 16 novembre 2018

La Commission met à jour sa stratégie européenne afin de "réduire autant que possible l’exposition des citoyens".

La Commission européenne s’engage à « réduire autant que possible l’exposition des citoyens et de l’environnement » aux perturbateurs endocriniens. Les emballages alimentaires font partie des segments concernés. Dévoilée le 7 novembre, une communication met à jour la stratégie européenne sur les perturbateurs endocriniens adoptée en 1999. Trois axes sont privilégiés : réduire le plus possible l’exposition globale des Européens à ces substances chimiques qui « altèrent les fonctions du système hormonal et nuisent à la santé humaine et animale », accélérer le développement d’une base de recherche approfondie dans le cadre d’Horizon Europe et promouvoir un dialogue actif entre toutes les parties prenantes. Une évaluation exhaustive de la législation applicable doit permettre de dresser un bilan de qualité des textes en vigueur. Une consultation publique doit être organisée. Depuis juillet 2017, une définition permet d’identifier les perturbateurs endocriniens présents dans les pesticides et les biocides.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !