Envoyez l'article par e-mail :

L’économie circulaire au cœur d’Allizé Day

mercredi 31 octobre 2018, par Romain Lambic

Cet article appartient aux thématiques :

Allizé Plasturgie a organisé le 25 octobre à Lyon son événement annuel Allizé Day.

L’économie circulaire était le thème central de l’édition 2018 d’Allizé Day. Cette journée d’échange s’est déroulée en deux temps. Une matinale technologique a été d’abord organisée dans les locaux de Conseil Formation Plasturgie. Plusieurs industriels comme Arburg, Sise, FIT, Engel ou encore Martiplast y ont mis en avant leurs technologies. Wittmann Battenfeld a notamment présenté ses solutions en faveur de l’économie circulaire, et Billion, sa technologie d’injection en sandwich permettant d’intégrer des matériaux recyclés au cœur de pièces d’aspect.

L’après-midi, aux abords du Matmut Stadium de Lyon, s’est déroulée la plénière, introduite pour la dernière fois par Sylvain Raux. En fin de mandat, le président de l’organisation professionnelle sera prochainement remplacé par Emmanuelle Perdrix, Pdg de Rovip et vice-présidente Auvergne-Rhône-Alpes d’Allizé Plasturgie.

Durant la plénière, Jérôme d’Assigny, directeur régional de l’Ademe Auvergne-Rhône-Alpes, a encouragé les plasturgistes à « changer de modèle » et à se tourner encore un peu plus vers l’économie circulaire, qui permet de « créer des opportunités de marché » et de « retrouver des marges ». Dans le cadre d’une table ronde sur les ambitions européennes pour l’industrie plastique, Anne-Chloé Devic, responsable innovation matériaux au Conseil européen de l’industrie chimique (Cefic), a évoqué la publication d’ici à la mi-novembre d’un agenda stratégique recherche et innovation (Sria). Ce dernier proposera des solutions en suivant trois axes majeurs : la conception de matériaux plastique durables, mieux séparables et plus performants, le développement du recyclage et la recherche de matières premières alternatives.

La plasturgie face à son destin

Sébastien Petithuguenin, vice-président Environnement de la Fédération de la plasturgie et des composites, a ensuite tiré la sonnette d’alarme. « La plasturgie, seule face à son destin, doit agir, se mobiliser. Nous devons rattraper notre retard en matière de recyclage sur les autres matériaux (verre, aluminium, papier, etc.). (…) Il y a urgence à traiter la fin de vie de nos produits, il faut prendre à bras-le-corps ce sujet et valoriser ce que nous avons déjà fait ». La parole a ensuite été donnée à Arnaud Rolland, directeur associé RSE de Coca-Cola European Partners, pour évoquer l’évolution des attentes des clients, préoccupés par les enjeux de RSE.

Plusieurs industriels ont présenté leurs initiatives en matière d’écoconception, dont Vegeplast, producteur de bioplastiques. Vincent Pluquet, son président, explique que le marché du PLA est encore marginal, qu’il n’a pas encore « explosé ». Selon lui, cela pourrait changer grâce à « la volonté des citoyens, notamment des jeunes, qui veulent évoluer vers une consommation propre. Les bioplastiques font partie des solutions ». Olivier Vilcot, vice-président du Syndicat des régénérateurs de matières plastiques (SRP) et Bertrand Fillon, directeur général de recherche IPC ont tenu une tribune commune pour évoquer les problématiques des matières dans l’économie circulaire. Bertrand Fillon a souligné notamment « l’arrivée d’une nouvelle génération de plastique répondant aux enjeux de l’économie circulaire », à plus ou moins long terme.

Transformer une contrainte en opportunité

En conclusion, Bertrand Chammas, Pdg de Gerflor, a fait part de l’expérience son entreprise qui produit des revêtements de sol en PVC recyclables et intégrant du recyclé. En 2017, Gerflor a créé une coentreprise avec Paprec, Floor-to-floor, pour collecter les chutes générées lors de la pose de revêtements. « Il ne faut pas voir l’économie circulaire comme une contrainte », explique Bertrand Chammas. « Il faut inscrire ce concept dans les valeurs du groupe, communiquer sur cela. Il faut accélérer la collecte, former en interne à l’environnement et au recyclage, créer des coentreprises pour développer de nouvelles techniques de tri ».

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !