Envoyez l'article par e-mail :

L’impression 3D dans les écoles pour susciter des vocations

vendredi 9 septembre 2016, par Romain Lambic

Le fabricant américain d’imprimantes 3D MakerBot et Samsung se sont associés pour intégrer la fabrication additive dans les écoles européennes. L’objectif est de faire découvrir cette technologie aux enfants et leur donner le goût pour cette nouvelle technologie.

Les petits écoliers allemands, italiens, anglais, espagnols ou encore suédois vont bientôt découvrir dans leurs salles de classe des machines qui sortent de leur ordinaire. En effet, dans le cadre d’un partenariat, MakerBot et la filiale européenne Samsung Electronics ont fourni plusieurs écoles en imprimantes 3D pour les initier aux nouvelles technologies.

Depuis le lancement de la première phase du projet en 2013, 1 300 classes intelligentes ont été ouvertes dans 20 pays européens, pour des élèves de 6 à 16 ans. L’objectif est d’enseigner aux enfants des compétences relatives aux nouvelles technologies, comme la programmation informatique, au travers d’une approche ludique liée à la production d’objets imprimés en 3D. Les instances éducatives espèrent dynamiser l’emploi dans des secteurs d’avenir.

65 académies digitales en Europe

La seconde phase du projet a permis la création de 65 académies digitales à travers l’Europe, destinées à un public âgé de 16 à 24 ans, pour assurer une veille technologique et un lien entre la fin des études et le monde du travail. Une thématique apparemment chère au géant coréen de l’électronique : « En réponse à la pénurie de compétences et au niveau élevé du chômage des jeunes en 2013, nous soutenons un programme de la Commission européenne visant à orienter près de 400 000 jeunes dans le domaine des nouvelles technologies, d’ici 2019 », explique Evelyn Nicola (photo), directrice du Développement durable et de la citoyenneté chez Samsung Europe.

Partagez cet article :

Rechercher

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !