Envoyez l'article par e-mail :

Le caoutchoutier Sacred souffle ses 70 bougies

vendredi 16 septembre 2016, par Romain Lambic

Sacred, entreprise française spécialisée dans la fabrication de pièces en élastomères et en thermoplastiques, a fêté vendredi dernier ses 70 ans. Pour cette occasion, 700 personnes (salariés, clients, fournisseurs, autorités locales, riverains) se sont réunies au siège social de l’entreprise, situé à Saint-Lubin-des-Joncherets (Eure-et-Loire).

A l’occasion de son 70ème anniversaire, Sacred a ouvert ses portes pour partager son savoir-faire dans le domaine de la transformation des élastomères. Les participants à l’événement ont pu découvrir les machines et les laboratoires de l’entreprise. Président de Sacred depuis 32 ans, Didier Fégly a souhaité faire de cet anniversaire une projection vers l’avenir. « En nous basant sur l’histoire de l’entreprise, nous développons une vision unique de l’usine du futur et nous investissons dans ce sens pour moderniser notre outil de production », explique-t-il.

L’objectif de ce projet est d’améliorer l’économie circulaire du caoutchouc par le biais du recyclage. « Nous imaginons également un modèle d’usine virtuelle, avec notamment la conception d’un logiciel de simulation pour optimiser les flux internes et les consommations » rajoute-t-il. Avec Elastopôle, son pôle de compétitivité en caoutchoucs et polymères, il compte continuer le développement et l’amélioration des différentes matières que son entreprise propose par la suite à ses clients.

Créer l’usine du futur

Sur le plan international, Sacred souhaite doubler la taille de son usine en Chine et augmenter la capacité de production de son unité au Maroc, où Renault et Peugeot, deux de ses principaux clients, sont implantés. En France, Sacred, qui a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires consolidé de 53 millions d’euros, souhaite équilibrer ses bénéfices entre l’automobile, qui représente 60% de son capital et le domaine électrique, qui représente entre 20 et 25% de ses gains, ainsi que de poursuivre sa diversification, notamment sur les mélanges de matières.

Créée en 1946, Sacred, qui a quitté Boulogne-Billancourt pour s’installer à Saint-Lubin-des-Joncherets, son actuel siège social, a connu des hauts et des bas. Les butoirs de voiture ont été la première grande spécialité de l’entreprise, activité grâce à laquelle elle a pu se développer. Après un coup de mou dans les années 1980, l’arrivée de Didier Fégly à la tête de Sacred a redynamisée l’entreprise : dans la foulée Sacred a ouvert une unité en Alsace avant de s’internationaliser avec des ouvertures d’usines en Chine, au Mexique, au Maroc puis en Roumanie.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !