Envoyez l'article par e-mail :

La Société internationale de plantations d’hévéas boit la tasse en 2013

vendredi 25 avril 2014, par Claire Pham

La Société internationale de plantation d’hévéas (SIPH) a enregistré de lourdes pertes en 2013. Le résultat net du groupe a enregistré 35,2 millions d’euros de pertes, contre un bénéfice de 20,7 millions d’euros l’année précédente. L’entreprise a également réalisé un chiffre d’affaires (CA) global de 365,1 millions d’euros en 2013, contre 419,4 millions d’euros en 2012, soit une baisse importante de -13%. Le CA du caoutchouc a également baissé de -9% pour atteindre 326,2 millions d’euros, contre 358,5 millions d’euros en 2012. Principale raison invoquée : le prix. En effet, le cours mondial du caoutchouc a baissé de manière continue tout au long de l’année, à 3 dollars/kg en début d’année 2013 pour atteindre 2,3 dollars/kg en fin d’année. Une baisse en plus amplifiée par un taux de change euro/dollar défavorable qui représente -27,5% en 2013. Seule éclaircie dans le tableau : les volumes ont progressé de +15,3% pour atteindre 163,4 millions de tonnes, sans pour autant réussir à compenser la baisse des prix. Selon la SIPH, l’application de la norme IAS 41 qui évalue les plantations et les stocks à leur valeur du mois de production a également joué un rôle négatif et pénalise le résultat opérationnel courant de -68,4 millions d’euros (contre -11,7 millions d’euros en 2012). Hors application de la règle, le résultat opérationnel courant serait de 44,1 millions d’euros (contre 80,2 millions d’euros en 2012).

Pour 2014, l’entreprise table sur une « croissance de la consommation mondiale de caoutchouc », notamment en raison des besoins de la Chine (38% de la consommation mondiale en 2013), qui aura « un effet positif sur les cours ». La production devrait s’établir à 170 000 tonnes de matière, soit +5,7% par rapport à 2013.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !