Envoyez l'article par e-mail :

La chimie française table sur une lente reprise

vendredi 22 mars 2013, par Alexandre Couto

L’Union des Industries Chimiques (UIC) prévoit pour 2013 une hausse de 0,6 % en volume de la production du secteur, malgré une conjoncture "qui reste défavorable" selon Philippe Goebel, président de l’organisme. Le redressement ne devrait d’ailleurs intervenir qu’en fin d’année. La production des chimistes a terminé l’année 2012 sur un retrait de -0,5% en volume par rapport à 2011. Le chiffre d’affaires du secteur est toutefois estimé à 88,9 milliards d’euros l’année dernière, soit en hausse de 2,5%. L’activité s’est stabilisée au dernier trimestre 2012 au niveau du point haut atteint avant la crise.

Les exportations vers les marchés des pays émergents ont augmenté de 5,6% et la balance commerciale s’est maintenue au niveau de 2011, avec un solde positif de 4,4 milliards d’euros. Parmi les activités des chimistes, la chimie organique enregistre un recul de 1,2%, contrairement aux spécialités chimiques, qui progressent de 0,2%, et à la chimie minérale, en augmentation de 5,4%.

Par ailleurs, la chimie française s’inquiète des coûts de l’énergie qu’elle juge plus importants en France par rapport à l’Allemagne ou aux Etats-Unis. "Grâce à son exploitation du gaz de schiste, le prix du gaz aux Etats-Unis est trois à quatre fois moins chers qu’en France", a précisé Philippe Goebel. La question du coût de l’énergie est aujourd’hui jugée essentielle pour maintenir la compétitivité de la chimie française. L’UIC a lancé un appel au gouvernement pour soutenir la filière face à un contexte nouveau qui pourrait impacter les exportations. L’UIC a également souligné l’importance d’évaluer le gisement français d’hydrocarbures non conventionnels et d’étudier des moyens d’extraction respectueux de l’environnement.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !