Envoyez l'article par e-mail :

La pétrochimie prévoit de nouvelles restructurations

mercredi 31 octobre 2012, par Alexandre Couto

Cet article appartient aux thématiques :

Selon le Syndicat de la chimie organique de base (Scob), qui réunit les producteurs français d’éthylène et de propylène, de nouvelles restructurations sont encore nécessaires dans le secteur de la pétrochimie en France et en Europe. La production française s’est établie à 2,37 millions de tonnes d’éthylène en 2011, soit un hausse de 1,5 % par rapport à 2010, et à 1,89 million de tonnes de propylène, en baisse de 1,9 %. Le Syndicat pointe cependant « un fort ralentissement de la demande » à partir du second semestre 2011. « Les tonnes perdues au moment de la crise ne seront pas retrouvées », a souligné Claude Lebeau, président du Scob. Les pétrochimistes européens pâtissent de débouchés en berne provoquant une sous-utilisation des capacités de production. L’industrie est aussi fortement pénalisée par le renchérissement du cours du naphta. Entre 2010 et 2011, le cours du naphta a progressé de 25 %. Selon le Scob, les pétrochimistes ne peuvent que partiellement répercuter ces hausses vers leur clients polyméristes. « Notre rentabilité est dégradée », déplore Claude Lebeau.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !