Envoyez l'article par e-mail :

La plasturgie française étudiée par les britanniques !

mardi 10 décembre 2002, par Plastiques&Caoutchoucs Magazine

Selon l’analyse de portefeuille disponible auprès du cabinet britannique Plimsoll Publishing Limited, 22 % des sociétés dans la filière francaise des plastiques sont en train d’être évincées du marché. Plimsoll a situé ces 112 sociétés dans la catégorie redoutée du " danger ". Cette étude rassemble les 500 premières sociétés du secteur de la plasturgie, qui sont analysées d’après les comptes des quatre derniers exercices. Cinq catégories servent à la classification : forte, bonne, médiocre, caution ou danger. " Je crois que dans l’industrie du plastique, il y a trop de sociétés à l’affût de parts de marché trop limitées ", explique Jean Baxe. " Ces sociétés classées en danger ont été en déclin sur quatre ans avec une combinaison de dettes à la hausse et de marges trop basses. Beaucoup d’entre elles sont arrivées à un point où leur niveau d’endettement restreint sévèrement la capacité des dirigeants à prendre des décisions qui seraient routinières dans d’autres circonstances. " Les 187 sociétés classées "fortes " ont moins de dettes, de solides bilans et des marges moyennes de 7,2 %.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !