Envoyez l'article par e-mail :

La plasturgie s’inquiète des délais de paiement

mercredi 4 février 2009, par Albane Canto

Les accords dérogatoires qui permettent d’échapper aux dispositions de la dernière Loi de modernisation de l’économie (LME) entraînent des tensions sur la trésorerie. La Fédération de la plasturgie s’inquiète des conséquences dangereuses que peuvent entraîner les accords dérogatoires qui permettent à certaines entreprises d’échapper à la réduction des délais de paiement prévue. L’organisation professionnelle note que, dans un contexte de crise et de contraction de la demande, ces mesures fragilisent encore un peu plus la trésorerie des plasturgistes. En effet, ces dérogations entraînent "un accroissement des besoins de trésorerie des plasturgistes, pris en étau entre des clients relevant de secteurs signataires d’accords dérogatoires et exigeant une application de délais de paiements pouvant aller jusqu’à 75 jours fin de mois et des fournisseurs relevant de la LME et demandant un paiement à 45 jours fin de mois".

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !