Envoyez l'article par e-mail :

Lanxess va supprimer 1000 postes d’ici fin 2015

vendredi 20 septembre 2013, par Alexandre Couto

Cet article appartient aux thématiques :

Le chimiste allemand Lanxess a annoncé la suppression de 1000 postes dans le monde d’ici la fin 2015. Selon les dirigeants du groupe cette décision s’inscrit dans le cadre d’une stratégie "de restructurations ciblées et de mesures d’amélioration de l’efficacité" pour une économie annuelle prévue d’environ 100 millions d’euros, d’ici deux ans. Le groupe va ainsi recentrer son activité sur les points qu’il juge stratégiques et se désengager de certaines branches comme celles des additifs de polymérisation et des caoutchoucs nitrile butadiène (NBR). Le site français de la Wantzenau, le plus grand site mondial de NBR du groupe qui a fêté l’année dernière ses cinquante ans, pourrait donc être impacté par cette décision. L’usine emploie aujourd’hui 300 employés. Dans le cadre de cette restructuration, Lanxess a fermé une unité en Afrique du Sud et mutualisé ses capacités en Belgique. Le groupe a précisé toutefois vouloir privilégier les départs volontaires "fondés sur les règles en matière de préretraite et le paiement d’indemnités". En 2013, le bénéfice brut d’exploitation Ebitda avant exceptionnels du chimiste devrait reculer nettement pour s’établir autour de 700 à 800 millions d’euros après avoir atteint 1,22 milliard d’euros en 2012.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !