Envoyez l'article par e-mail :

Le Midest à l’heure des nouvelles techologies

vendredi 11 septembre 2015, par Alexandre Couto

Du mardi 17 au vendredi 20 novembre, se tiendra le Salon mondial de la sous-traitance industrielle, au Parc des expositions de Paris nord Villepinte. À l’occasion d’une conférence de presse organisée près de la Tour Eiffel, Midest a présenté les grandes lignes de l’édition 2015. Le salon sera axé sur trois grandes thématiques : l’emploi et la formation, les industries du futur et la fabrication additive. Dans le domaine de l’innovation, la part belle sera faite aux technologies émergentes, avec la démonstration d’un casque de réalité virtuelle utilisé pour faciliter la conception d’un produit industriel, et l’impression 3D, dont plusieurs sociétés présenteront les possibilités. Enfin, des trophées de la sous-traitance industrielle seront remis, afin de « mettre en avant des réalisations exemplaires et les innovations du salon », selon Marie Jason, directrice de Midest.

La sous-traitance française stagne

Daniel Coué, consultant du Midest, a profité de cette conférence pour faire le point sur l’état de santé de la sous-traitance industrielle européenne et française. Il a notamment expliqué que le chiffre d’affaires de tous les secteurs de sous-traitance s’élevait en 2014 à 472,19 milliards d’euros dans l’ensemble de l’Union Européenne, soit une hausse de 1,25 % par rapport à 2013. La baisse du prix du baril de pétrole et la hausse du dollar sont les deux principaux facteurs qui expliquent, selon Daniel Coué, la bonne santé de la sous-traitance industrielle.

La France est le deuxième pays le plus performant en Europe avec un chiffre d’affaires de 66,64 milliards d’euros en 2014 (+0,03% par rapport à 2013). L’Allemagne domine largement les débats avec 126,57 milliards d’euros. En France, la sous-traitance des pièces techniques en matières plastiques a vu en un an sa production augmenter de 2,63%, ce qui correspond à un chiffre d’affaires en hausse de 3,08%, passant de 9,24 à 9,52 milliards d’euros. Sur les perspectives de production de la sous-traitance française en général, Daniel Coué se veut très optimiste, tablant sur une hausse de 7,5%.

Partagez cet article :

Rechercher

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !