Envoyez l'article par e-mail :

Le Parlement européen passe aux fontaines

vendredi 15 juin 2018, par Henri Saporta

L’institution se prépare à interdire les bouteilles d’eau en plastique dans ses locaux.

Selon une décision du Bureau de l’institution, constitué de son président Antonio Tajani et de ses 14 vice-présidents, les petites bouteilles d’eau en plastique pourraient disparaître des salles du Parlement européen d’ici à l’été 2019. Organe de direction de l’institution, le Bureau du Parlement européen salue "le déploiement d’une politique innovante d’approvisionnement en eau dans les locaux du Parlement via un large système de fontaines à eau disponibles pour les membres (du Parlement), les visiteurs et le personnel pour permettre la réduction et l’élimination progressive du plastique à usage unique, y compris les bouteilles".

Usage unique

Présent à la fois à Strasbourg, Bruxelles et Luxembourg, le Parlement européen a consommé en 2017 un million de bouteilles d’eau en plastique, dont 600 000 lors d’événements officiels et 400 000 lors de réunions des groupes politiques ou autres événements. Le nombre de fontaines doit être porté de 127 actuellement à quelque 300. Cette mesure illustre la volonté de l’Union européenne de lutter contre l’utilisation d’objets à usage unique en plastique telle que les pailles. Les mesures dévoilées en mai 2017 pourraient entrer en vigueur en 2022.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !