Envoyez l'article par e-mail :

Le chiffre d’affaires d’Engel dépasse le milliard d’euros

vendredi 19 juin 2015, par Alexandre Couto

Cet article appartient aux thématiques :

Lors de son symposium triennal, qui s’est tenu du 16 au 18 juin 2015 à Linz (Autriche), le constructeur autrichien a annoncé des résultats records pour 2014/2015.

En marge de son symposium 2015, qui s’est tenu du 16 au 18 juin 2015 à Linz (Autriche) et a accueilli plus de 3.000 clients et prospects, Engel a présenté ses 2014/2015 (exercice clôturé à la fin mars). Le constructeur de machines pour la plasturgie a atteint un chiffre d’affaires record, dépassant la barre du milliard d’euros : 1,07 Mrd €. En 2013-2014, il était de 935 millions d’euros (+ 14 %). Engel a connu une progression presque constante de son chiffre d’affaires depuis 2009 : l’entreprise a triplé son chiffre d’affaires en cinq ans. Seul l’exercice 2013/2014 avait marqué un léger recul de l’Autrichien, passé alors de 950 à 935 M€. Comme les années précédente, l’Europe a contribué en majorité (58 %) à la réalisation de ce résultat, suivi de l’Amérique (22 %) et de l’Asie (17 %). Toutes les régions ont contribué à la croissance, estime Peter Neumann, PDG du groupe, avec toutefois des spécificités : le marché européen est considéré comme stable, mais source d’innovation et de valeur ajoutée ; l’Amérique du Nord a enregistré la plus forte croissance en volume ; l’Asie s’oriente vers des machines plus haut de gamme ; l’Amérique du Sud n’a pas connu d’investissements importants. Dans l’automobile, la situation en France est jugée un peu paradoxale, avec de bonnes performances de la filiale d’Engel, malgré un contexte économique dégradé. Le secteur médical de l’Hexagone est également un enjeu important pour le constructeur.

Des procédés innovants. Triennal, le symposium d’Engel est également l’occasion, pour le fabricant, de présenter ses dernières innovations et tendances. Les applications ont fait la part belle aux cellules de fabrications intégrées et automatisées, pour atteindre des niveaux de performance et d’optimisation toujours plus importants. Principal objectif : renforcer la compétitivité du transformateur. Pour cette édition 2015, plusieurs procédés en démonstration sur le site de Saint-Valentin, en Autriche, ont retenu l’attention des visiteurs, dont près de cinquante transformateurs français. Une ligne d’injection par transfert de résine RTM (Resin Transfer Molding) haute pression, composée d’une presse Engel V-Duo et d’un système de distribution du polyuréthane (PUR) du constructeur de périphériques Hennecke, ont achevé la production de pièces en composites dans des temps de cycles très courts. Un nouveau procédé d’injection de métal liquide, utilisant les technologies d’injection de la plasturgie, a également attiré l’attention des visiteurs. L’application marque aussi le partenariat entre Engel et la société Liquidmetal, qui commercialise un alliage de zirconium adapté à l’injection. La technologie a été développé sur une presse tout électrique E-Motion 110. Les pièces métalliques, pouvant aller jusqu’à 80 g, peuvent être produites entre trois et cinq minutes. Engel a également présenté plusieurs presses de la gamme Flexseal, à motorisation servo-hydraulique, pour l’injection du caoutchouc et des élastomères (silicone liquide, élastomère thermoplastique, etc.).

Partagez cet article :

Rechercher

Espace publicitaire

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !