Envoyez l'article par e-mail :

«  Le médical est un de nos marchés prioritaires  »

mercredi 6 février 2019, par Fabian Tubiana

Cet article appartient aux thématiques :

Les marchés de la plasturgie dans le domaine médical et pharmaceutique sont toujours sources de croissance et d’innovation. Rencontre, à l’occasion du salon Pharmapack Europe, avec Emmanuelle Bouvier, présidente de Plastipolis qui conserve par ailleurs son label pour la phase 4 des pôle de compétitivité.

Le marché des dispositifs médicaux et des emballages pharmaceutiques en plastique est-il toujours en croissance  ?

Commençons par dire que, selon plusieurs études, le marché de la santé au sens large devrait connaître une croissance de 5 à 7 % par an d’ici à 2020. Celui des dispositifs médicaux croît, selon les domaines, de 4 à 5 % annuellement. Plusieurs facteurs expliquent cette croissance. D’abord, bien sûr, l’évolution de la pyramide des âges. Mais aussi les progrès réalisés sur les matériaux utilisés et, de façon plus large, sur les produits et les techniques qui, notamment en chirurgie, permettent de traiter des patients plus vieux ou plus jeunes. Autre facteur d’explication  : l’ouverture et la forte croissance des pays émergents dont les industriels de l’Hexagone profitent, la France figurant au top 5 des pays producteurs de dispositifs médicaux.

Quels sont, sur ce marché, les avantages des plastiques face aux autres matériaux  ?

Ils permettent principalement de remplacer le verre ou le métal. Les produits pharmaceutiques sont aujourd’hui de plus en plus visqueux. La pression qu’il faut exercer pour les injecter risque ainsi de casser les seringues en verre. Par rapport aux métaux, les plastiques apportent de la légèreté. Mais il faut sortir de cette opposition entre matériaux. L’association du plastique et du métal est, par exemple, souvent intéressante. C’est désormais vers des solutions mixtes que se tourne l’innovation.

Quels sont les principaux plastiques utilisés dans le médical  ?

La famille des polyoléfines, PE et surtout PP, reste la plus répandue  : packaging, poches, produits à usage unique, seringues… Des matières plus techniques comme le PEEK sont très utilisées pour les prothèses. Ils apportent, en association ou en remplacement du métal, leur résistance mécanique ou à la chaleur, pour la stérilisation notamment. Depuis une dizaine d’années sont aussi apparus les COC (Copolymère oléfinique cyclique) et les COP (Polymère oléfinique cyclique), de nouvelles matières qui tiennent en température, sont chimiquement stables et présentent une bonne résistance. Plusieurs fabricants de seringues ont ainsi ouvert de nouvelles lignes de production. Les chimistes créent en permanence de nouvelles matières pour répondre aux besoins du marché, mais les homologations de nouvelles matières sont longues.

Quelles actions mène le pôle de compétitivité Plastipolis dans le domaine  ?

Le médical est l’un de nos trois marchés prioritaires avec le transport et l’emballage, dans le cadre de notre feuille de route 2019-2022, pour les propositions de projets FUI (Fonds unique interministériel). Nous travaillons sur ces sujets en partenariat avec d’autres structures, comme Lyonbiopôle. Globalement, nous nous intéressons aux matériaux pour applications dentaires, aux résines pour diagnostics médicaux, aux dispositifs médicaux pédiatriques, aux traitements antimicrobiens ou encore aux procédés de transformation des plastiques utilisés dans le secteur. Tous les axes techniques en rapport avec nos priorités (matériaux fonctionnels avancés, procédés de production, produits intelligents, gestion des ressources et usine numérique) seront traités. Pour le premier thème par exemple, nous allons travailler sur les résines pour la fabrication d’implants ou utilisées en impression 3D, aux hydrogels et composites, aux revêtements polymères multifonctions… Le pôle a labellisé 34 projets dans les domaines de la santé et du médical depuis 2006, dont 2 en 2018. Nous en avons financé 16 parmi eux, pour une enveloppe totale de 45 millions d’euros.

Partagez cet article :

Rechercher

offre

Thématiques

Découvrez E-plasturgy

#SOUS_TITRE

www.e-plasturgy.com est la première plate-forme européenne dédiée à la filière plasturgie.

Elle s’appuie sur de nombreux services développés spécifiquement pour les industriels du secteur :

- une lettre d’information électronique ;
- un annuaire de sociétés, de produits et d’équipements : France Plastiques ;
- une place de marché du matériel d’occasion ;
- un service d’offres d’emploi.

Découvrez e-plasturgy !